Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Revue Sécheresse en ligne → Rédaction d’articles scientifiques → Activité de recherche

Activité de recherche

Activité de recherche

- En dehors de toute difficulté linguistique, rédactionnelle, bibliographique, et … des propositions d’articles ont été rejetées du fait de l’activité de recherche elle-même.

- Les motifs de rejet peuvent être classés en deux catégories :

  • 1. Celles inhérentes à la manière dont les résultats de la recherche ont été obtenus : utilisation de méthodes ou de techniques dépassées ou non maîtrisées, conditions opératoires mal contrôlées, informations insuffisantes sur la manière dont la recherche a été effectuée, …
  • 2. Celles relevant du traitement des résultats : absence totale d’analyse critique et de discussion, mauvaises exploitations des résultats en particulier statistiques, insuffisances qualitative et/ou quantitative des résultats conduisant à des conclusions hâtives,…

- Ces deux points relèvent ce que nous appellerons par la suite dans le plan IMRED : matériels et méthodes pour le premier et discussion pour le second.

- On doit cependant attirer l’attention sur le fait que si toute activité de recherche doit conduire à la communication de résultats, elle n’aboutit pas nécessairement à un article scientifique dans une revue spécialisée. D’autres niveaux de présentation de résultats existent allant du simple rapport interne à des communications aux colloques, congrès,… Et, il est sans doute utile de franchir ces différents paliers avant d’aboutir à un article scientifique dans une revue internationale.

- Enfin il arrive fréquemment que les jeunes chercheurs aient besoin, avant la soutenance, d’avoir publié un article ou des articles à partir d’un travail de thèse. Tenter de faire un article à partir de l’intégralité des résultats de la pré-thèse, c’est-à-dire faire d’un résumé de thèse un article, est une tâche particulièrement délicate voire impossible. Il est souvent préférable d’avoir une ambition moindre et de cibler la communication sur un aspect important mais plus limité du travail de thèse. La rédaction en sera vraisemblablement plus aisée et la probabilité d’aboutir dans des délais raisonnables plus grande.

Page publiée le 13 novembre 2009