Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Canada → Impact économique des biocarburants au Mali. Une analyse de robustesse

Université de Sherbrooke (2012)

Impact économique des biocarburants au Mali. Une analyse de robustesse

Olinga Mebada Joël Éric

Titre : Impact économique des biocarburants au Mali. Une analyse de robustesse

Auteur : Olinga Mebada Joël Éric

Université de soutenance : Université de Sherbrooke

Grade : Maître ès Économie (M.Sc) 2012

Sommaire
Les questions énergétiques prennent une place de plus en plus importante, dans les différents agendas mondiaux1 (conférence de juin 1992 de Rio de Janeiro, Copenhague 2009, protocole de Kyoto2) et il ne fait désormais plus aucun doute, que la course à l’énergie ainsi engagée, si elle n’est pas résolue au plus vite aura des répercussions partout dans le monde. Elle bouleversera les grands équilibres, tels qu’on les connait aujourd’hui ; répercussions qui peuvent être à la fois être économiques (Li, 2007), politiques (Abeysinghe et al. 2001) et sociales (Hanton et McCartney, 2008)3. La recherche de nouvelles solutions s’avère donc indispensable, et elle semble davantage s’orienter vers les énergies renouvelables (énergie éolienne, biocarburants pour ne citer que celles-là). Il apparait également évident qu’aucun pays ne peut désormais faire l’économie d’une réflexion sur son approvisionnement en énergie. Toutes les contributions (scientifiques et techniques) dans le domaine sont donc les bienvenues, et particulièrement si elles viennent des pays en voie en développement, qui sont pour la plupart des importateurs nets d’énergie. Le Mali, pays de notre étude n’échappe pas à cette réalité. Il présente cependant de nombreux avantages, qui sont liés à la grande quantité de terres disponibles, ainsi qu’à la nature de son climat. La pauvreté de sa population vient de surcroit rajouter de l’intérêt à notre sujet de recherche, car les biocarburants constituent un nouveau secteur d’activité qui devrait fournir de nombreux emplois, surtout dans un pays agricole, comme l’est le Mali où la population rurale est la plus pauvre, et représente sa plus grande composante.

Les motivations pour ce sujet de recherche peuvent donc être multiples, mais pour nous elles tiennent principalement en deux points :· Vérifier que le jatropha est bel et bien une alternative crédible à l’énergie fossile. · Répondre à une critique qui entoure les MEGC portant sur le choix des valeurs des élasticités, et leurs impacts sur les résultats obtenus, ceci en procédant à une analyse de sensibilité des résultats sectoriels et macroéconomiques.

Les résultats obtenus devant permettre d’infirmer ou de confirmer le relatif impact du changement d’élasticité sur la nature des résultats observés et ainsi contribuer à renforcer la justesse et la portée des modèles d’équilibre général calculable.

Version intégrale (Mémoire on Line)

Page publiée le 26 mars 2020