Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Suisse → Etude géographique de l’agriculture en Afrique noire : analyse des productions céréalières et des systèmes alimentaires au Sénégal

Université de Genève Suisse (2006)

Etude géographique de l’agriculture en Afrique noire : analyse des productions céréalières et des systèmes alimentaires au Sénégal

Ba, Boubacar

Titre : Etude géographique de l’agriculture en Afrique noire : analyse des productions céréalières et des systèmes alimentaires au Sénégal

Auteur : Ba, Boubacar

Université de soutenance : Université de Genève

Grade : Doctorat 2006

Résumé
Cette thèse propose une analyse géographique de l’agriculture et de l’alimentation au Sénégal. Elle interroge les politiques économiques et agricoles et elle met en évidence leurs impacts dans le processus de transformation de l’agriculture et de la consommation alimentaire. Par le biais des bilans agricoles et des bilans de couverture céréalière, elle démontre la fragilité de la sécurité alimentaire et explique le caractère chronique de certains déficits céréaliers. Face aux besoins alimentaires, les systèmes agricoles s’avèrent inadaptés et les stratégies paysannes limitées pour faire face à la crise céréalière et alimentaire. En combinant les espaces naturels et les territoires de développement créés depuis l’accession du pays à l’indépendance, cette thèse permet d’envisager l’agriculture sénégalaise, jusque-là fondée sur le modèle de agro-exportation, dans une perspective véritablement endogène pour assurer une sécurité alimentaire durable. Elle invite à la création de nouveaux espaces alimentaire fonctionnels, basés sur la production de céréales.

Mots Clés : Sénégal ; Espace rural ; Zones agro-écologiques ; Productions agricoles ; Bilans céréaliers ; Sécurité alimentaire ; Auto-approvisionnement ; Stratégies alimentaires ; Politiques agricoles

Présentation (RERO DOC)

Version intégrale

Page publiée le 25 octobre 2009, mise à jour le 5 novembre 2018