Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2008 → INTELLIGENCE TERRITORIALE ET OBSERVATOIRES SOCIO-ÉCONOMIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX : UN PROCESSUS D’INTELLIGENCE TERRITORIALEADAPTÉ (PITA) À L’OBSERVATOIRE DE MENZELHABIB AU SUD DE LA TUNISIE

UNIVERSITÉ PAUL VERLAINE-METZ (2008)

INTELLIGENCE TERRITORIALE ET OBSERVATOIRES SOCIO-ÉCONOMIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX : UN PROCESSUS D’INTELLIGENCE TERRITORIALEADAPTÉ (PITA) À L’OBSERVATOIRE DE MENZELHABIB AU SUD DE LA TUNISIE

HADDAD MOHAMED

INTELLIGENCE TERRITORIALE ET OBSERVATOIRES SOCIO-ÉCONOMIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX : UN PROCESSUS D’INTELLIGENCE TERRITORIALE ADAPTÉ (PITA) À L’OBSERVATOIRE DE MENZELHABIB AU SUD DE LA TUNISIE

Auteur : MOHAMED HADDAD

Université de soutenance : UNIVERSITÉ PAUL VERLAINE-METZ

Grade : Doctorat en sciences de l’information et de la communication (2008)

Résumé
La dernière décennie est marquée par l’émergence, au nord comme au sud de la Méditerranée, de nombreux organismes portant dans leur appellation le terme « observatoire ». Le transfert de ces dispositifs de l’astronomie aux sciences humaines et sociales et leurs usages protéiformes requièrent un retour sur leurs fondements historiques, théoriques et méthodologiques. Cette exploration est le point de départ d’une recherche sur l’articulation entre observatoires, intelligence territoriale et développement durable dans le contexte aride du sud-tunisien. Ainsi les défis, les exigences et les mutations des sociétés rurales de Menzel Habib (Gabes) sont-ils nombreux et profonds. Devant la désertification et la dégradation continue qui affectent la dynamique de développement de ce territoire aride se pose, entre autres, la question sur les capacités de l’observatoire de Menzel Habib à générer la concertation et la valorisation des interactions territoriales. En ce sens, nos travaux constatent l’existence, dans bien des cas, d’un décalage entre les capacités d’évolution de l’observatoire et l’utilisation qui en est faite en matière de communication entre les différents acteurs territoriaux. Il ressort de cette recherche, inscrite dans le programme de recherche Langages, Objets, Territoires et Hospitalités (LOTH), que les thématiques du développement durable et de l’intelligence territoriale sont susceptibles de se rejoindre et de se compléter dans le cadre de projets locaux des observatoires socio-économiques et environnementaux. Cette dynamique de développement nécessite toutefois une mutualisation de l’information couplée à une démarche de confiance, de participation, de communication et de concertation territoriale. Aussi proposons-nous l’application d’un processus d’intelligence territoriale adapté (PITA) qui s’inscrit dans une voie prospective d’intégration des nouvelles attitudes susceptibles d’être au fondement d’un nouveau rapport de gouvernance rurale

Mots clés : Sénégal – Saint-Louis – Gouvernance urbaine – Développement local – Maîtrise d’ouvrage communale

Présentation et version intégrale (7,4 MB) (CCSD)

Présentation et version intégrale (PETALE)

Page publiée le 14 décembre 2009, mise à jour le 23 janvier 2017