Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Canada → Interactions société, nature et climat au Sahel : la rupture socio-économique et écologique au Centre-Est agro-sylvopastoral sénégalais au XXe siècle

Université Laval (2008)

Interactions société, nature et climat au Sahel : la rupture socio-économique et écologique au Centre-Est agro-sylvopastoral sénégalais au XXe siècle

Diouf Aliou

Titre : Interactions société, nature et climat au Sahel : la rupture socio-économique et écologique au Centre-Est agro-sylvopastoral sénégalais au XXe siècle

Auteur : Aliou Diouf

Université de soutenance : UNIVERSITÉ LAVAL QUÉBEC

Grade : Philosophiae Doctor (Ph.D) 2008

Résumé
Au Centre-Est agro-sylvo pastoral sénégalais, comme partout au Sahel sud en particulier, la mise en place du système économique capitaliste colonial au XXe siècle a entraîné la connexion des systèmes de production à l’économie internationale, et des migrations sans précédent de cultivateurs, d’éleveurs, et de producteurs forestiers. Parallèlement à ces processus socioéconomiques et territoriaux, et dans un contexte de forte activité solaire, les sécheresses se sont paradoxalement accentuées au Centre-Est sénégalais. Pour comprendre les enjeux socioéconomiques et écologiques associés à ces processus, l’hypothèse suivante a été avancée : du fait de la mise en place du système économique capitaliste au XXe siècle, le Centre-Est sénégalais a été affecté par une rupture socio-économique qui a entraîné celle des systèmes écologiques. Pour vérifier cette hypothèse, une analyse diachronique basée sur une approche systémique, et sur des enquêtes socio-économiques, l’ analyse de discours, des relevés biogéographiques, la photo interprétation, la télédétection, la cartographie, et l’analyse statistique, a été réalisée

Présentation (GIERSA)

Version intégrale (30 Mo) Erudit

Page publiée le 7 janvier 2010, mise à jour le 2 septembre 2019