Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Canada → L’influence de la régie d’irrigation, du cultivar et du type de paillis sur la disponibilité des nutriments : impacts sur la croissance végétative de six cultivars d’argousiers (Hippophae rhamnoides L.)

Université Laval (2007)

L’influence de la régie d’irrigation, du cultivar et du type de paillis sur la disponibilité des nutriments : impacts sur la croissance végétative de six cultivars d’argousiers (Hippophae rhamnoides L.)

Boivin, Carl

Titre : L’influence de la régie d’irrigation, du cultivar et du type de paillis sur la disponibilité des nutriments : impacts sur la croissance végétative de six cultivars d’argousiers (Hippophae rhamnoides L.)

Auteur : Boivin, Carl

Université de soutenance : Université Laval Canada

Grade : Maître ès science (M. Sc.) 2007

Résumé
Lors de l’implantation d’un verger d’arbres fruitiers, ces derniers peuvent être vulnérables au manque d’eau et à la compétition des mauvaises herbes. Le recours à l’irrigation et aux paillis sont des moyens efficaces pour permettre un meilleur établissement des plants. Toutefois, intervenir de la sorte a forcément des impacts sur l’environnement immédiat de la plante. C’est pourquoi, la disponibilité des éléments nutritifs du sol, le statut nutritionnel des feuilles et la croissance végétative de six cultivars d’argousier (Hippophae rhamnoides L.)ont été mesurés durant deux saisons sous différentes conditions. Deux régies d’irrigation gérées en fonction de la tension du sol, soit 25 et 60 cbars, deux cultivars allemands, ‘Askola’ et ‘Hergo’, et quatre cultivars lettons, ‘Golden Rain’, ‘Mary’, ‘Sunny’ et ‘Tatjana’, ainsi que deux types de paillis, plastique noir et bois raméaux, constituaient ce dispositif expérimental de 720 plants implantés à Saint-Laurent, Île d’Orléans au Québec. D’abord, le contenu du sol en N, P, K, Mg et Ca n’a pas été influencé différemment par les deux régies d’irrigation ou par les cultivars. Toutefois, le paillis de plastique a favorisé l’augmentation du contenu du sol en NO3 - et le paillis de bois raméal l’accroissement du K. Le contenu en éléments nutritifs des feuilles et la croissance végétative ont été différents d’un cultivar à l’autre et ont été influencés différemment par la régie d’irrigation et le type de paillis. En 2004, les teneurs des feuilles en Ca et Mg étaient plus élevées avec le paillis de plastique et celle en K était plus élevée avec le paillis de bois raméaux. En 2005, seul la teneur en K était plus élevée avec le paillis de bois raméal. Cette différence de teneur provient de l’enrichissement en K du sol par le paillis de bois raméaux. En 2004, la croissance en diamètre du tronc des plants a été supérieure avec l’irrigation déclenchée à 25 cbars et le paillis de bois raméaux. L’année suivante, la croissance en hauteur des cultivars ‘Hergo’ et ‘Sunny’ a été supérieure avec la régie d’irrigation déclenchée à 25 cbars. Le paillis de plastique a également favorisé la croissance en hauteur des cultivars ‘Hergo’, ‘Sunny’ et ‘Tatjana’, tandis que celle de ‘Golden Rain’ a été supérieure avec le paillis de bois raméaux. La saison suivante, la croissance moyenne, tous cultivars confondus, a été supérieure avec le paillis de bois raméaux.

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 7 janvier 2010, mise à jour le 6 septembre 2019