Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Benin → Caractérisation génétique moléculaire des accessions de niébé (Vigna unguiculata L. Walp.) utilisant des marqueurs microsatellites (SSRs)

Université Nationale d’Agriculture (Benin) 2018

Caractérisation génétique moléculaire des accessions de niébé (Vigna unguiculata L. Walp.) utilisant des marqueurs microsatellites (SSRs)

HOUINDE Pulchérie Jésugnon

Titre : Caractérisation génétique moléculaire des accessions de niébé (Vigna unguiculata L. Walp.) utilisant des marqueurs microsatellites (SSRs)

Auteur : HOUINDE Pulchérie Jésugnon

Université de soutenance : Université Nationale d’Agriculture (Benin)

Grade : MASTER PROFESSIONNEL EN BIOTECHNOLOGIE VEGETALE ET PRODUCTION DE SEMENCE 2018

Résumé
Le niébé (Vigna unguiculata L. Walp) est une légumineuse produite au Bénin dans les différentes zones de agro-écologiques et présente de nombreux cultivars. La présente étude a pour but de contribuer à la connaissance approfondie de cette ressource phytogénétique, un préalable à l’amélioration de sa productivité pour une auto-suffisance alimentaire au Bénin. Pour ce faire, 50 accessions provenant du Bénin, du Nigéria, du Burkina-Faso, du Ghana et du Niger ont été caractérisées au niveau moléculaire à l’aide de 22 marqueurs microsatellites dont 12 se sont révélées polymorphes. Au total, 28 allèles ont été observés avec une moyenne de 2,33 par locus. Le pouvoir discriminant des marqueurs (PIC) a varié entre 0,11 (CP29) et 0,52 (CP13) avec une moyenne de 0,27. La plus forte diversité génétique a été observée au sein des accessions du Nigéria (He = 0,36) alors que la plus faible a été détectée au sein des accessions du Burkina-Faso (He=0,03). L’analyse en coordonnées principales (PCoA) a montré une répartition aléatoire des accessions. Par contre, l’analyse UPGMA a permis de classer les assessions en trois groupes génétiques ne réflectant pas leurs origines géographiques. Les résultats de cette étude montrent l’existence d’une grande diversité génétique au sein de la collection de niébé analysée ; ce qui est un atout pour la mise en place d’un programme d’amélioration génétique indispensable pour la lutte contre l’insécurité alimentaire au Bénin.

Cowpea (Vigna unguiculata L. Walp) is a legume produced throughout the different agro-ecological zones of Benin. According to these zones, it presents important number of cultivars. The present survey has for goal to contribute to the knowledge deepened of this phytogenetic resource, a previous to the improvement of its productivity for a food self-sufficiency in Benin. For this fact, 50 accessions coming from Benin, Nigeria, Burkina-Faso, Ghana and Niger have been characterized to the molecular level with 22 microsatellites of which 12 appreaded polymorphic. 28 alleles has been observed with an average of 2.33 by locus. The discriminative power of the primers (PIC) varied between 0.11 (CP29) and 0.52 (CP13) with an average of 0.27. The biggest genetic diversity was observed within Nigeria accessions (He = 0.36) whereas lowest was metted between Burkina-Faso accessions (He=0,03). The Principal Coordonnates Analysis (PCoA) brought up a uncertain accessions distribution. Thus, UPGMA anlysis has helped to classify acessions into three genetics groups include each of the accessions of various country. The results of this survey show the existence of a genetic diversity within cowpea accessions, what is an asset for the setting up of a genetic improvement program to the profit of the struggle against the food insecurity in Benin.

Présentation (RUFORUM)

Version intégrale

Page publiée le 2 juillet 2020