Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Canada → Élaboration d’un plan d’aménagement intégré de la forêt classée de Banbou, sud-ouest Burkina Faso, à l’aide d’un système d’information géographique, SIG

Université de Sherbrooke Canada (1999)

Élaboration d’un plan d’aménagement intégré de la forêt classée de Banbou, sud-ouest Burkina Faso, à l’aide d’un système d’information géographique, SIG

Diébré, Diadoma Jean-François Régis

Titre : Élaboration d’un plan d’aménagement intégré de la forêt classée de Banbou, sud-ouest Burkina Faso, à l’aide d’un système d’information géographique, SIG

Auteur : Diebre, Diadoma Jean-Francois Regis.

Etablissement de soutenance : Université de Sherbrooke

Grade : Master of Science (MS) 1999

Résumé
Les ressources forestières occupent une place socio-économique importante au Burkina Faso. En effet, 90 % de la population est rurale et doit sa subsistance aux ressources forestières. Ces ressources sont malheureusement mal gérées et la persistance de cette mauvaise gestion menace la survie même des écosystèmes forestiers. Les plans d’aménagement forestiers sont eux aussi inadéquats en raison d’un manque d’intégration judicieuse entre paramètres forestiers d’une part et besoins des utilisateurs d’autre part. La présente étude se propose d’élaborer un plan d’aménagement intégré à l’aide d’un système d’information géographique (SIG). Des critères et indicateurs d’aménagement ont été définis. Ils ont permis d’une part de déterminer la base de données nécessaires et d’autre part d’élaborer des scénarios d’intégration des données. La base de données est obtenue à la suite d’une cueillette d’informations physiques et sociologiques, d’assemblage de données existantes et de traitements d’images satellitales. Les traitements d’images radar et optiques ont permis de cartographier l’occupation du sol et d’étudier leur complémentarité mutuelle dans la discrimination des unités d’occupation du sol. L’intégration de l’ensemble des données selon les scénarios a été automatisée à l’aide d’un SIG. Le résultat final est la conception d’un plan d’aménagement forestier intégré de la forêt classée de Banbou (sud-ouest Burkina Faso). Cette étude est innovatrice en ce sens qu’elle est la seule à faire mention et à traiter du manque de prise en compte de l’environnement physique et humain global d’une forêt classée. Par ailleurs, elle a permis de concevoir un plan d’aménagement intégré qui, pour la première fois au Burkina Faso, concilie de façon explicite et concise l’exploitation rationnelle des ressources forestières et la capacité de régénération du milieu. Le SIG est apparu comme un outil efficace de conception du plan d’aménagement intégré. Au regard de la mise en place d’un schéma de gestion conséquente du milieu, le SIG peut être utilisé comme c’est le cas dans d’autres domaines, comme un instrument de gestion adéquate du territoire au Burkina Faso. Toutefois, toute action de développement intégré du milieu rural se doit de considérer la population riveraine comme la clé des solutions et non comme une partie du problème.

Présentation (Amicus)

Version intégrale

Page publiée le 21 mars 2010, mise à jour le 8 février 2018