Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Canada → Concurrence pour l’eau et les éléments nutritifs du sol entre ligneux et cultures, le karité et le sorgho en zone semi-aride au Mali

Université Laval Canada (1995)

Concurrence pour l’eau et les éléments nutritifs du sol entre ligneux et cultures, le karité et le sorgho en zone semi-aride au Mali

Diakité, Tiémoko

Titre : Concurrence pour l’eau et les éléments nutritifs du sol entre ligneux et cultures, le karité et le sorgho en zone semi-aride au Mali

Auteur : Diakité, Tiémoko

Université de soutenance : Université Laval,

Grade : M.Sc. 1995.

Résumé
L’agroforesterie encourage l’amélioration de la fertilité des terres agricoles par l’association d’arbres avec les cultures. Aussi, nous avons voulu vérifier, dans sa forme traditionnelle d’agroforesterie au Mali, la contribution du karité (Butyrospermum paradoxum (Gaertner f.) Hepper) a la dynamique de fertilité du sol d’un parc de cette espèce et sa compatibilité avec une culture de sorgho (Sorghum bicolor). Le contenu en eau pondérale du sol est plus élevé du cote est que du cote ouest des karités en septembre et il ne varie en fonction de la distance du tronc en aucun moment de l’étude. En période de montaison, le potentiel hydrique du sorgho tend a être plus faible du cote est des arbres en avant-midi et du cote ouest en après-midi. Il varie durant la journée et le stress hydrique est le plus important en mi-journée. Les sols sous les houppiers de karité sont plus riches en cations basiques, surtout en Ca et Mg, alors que l’inverse est observe pour Al. Les concentrations en C organique et en Ca et Mg échangeables de même que le pH sont plus élevés du cote ouest des arbres, ce qui est probablement attribuable aux harmattans soufflant du nord-est accumulant une plus grande quantité de litière du cote ouest. La production du sorgho, tant en grain qu’en chaume et en résidu, est plus élevée du cote ouest que du cote est des arbres. Elle augmente en s’approchant du houppier et elle est plus élevée sous le houppier qu’a l’extérieur et aussi plus élevée en périphérie du houppier que près di tronc de l’arbre

Présentation (Amicus)

Page publiée le 21 mars 2010, mise à jour le 8 février 2018