Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Canada → Évaluation des impacts potentiels d’une augmentation de la production du beurre de karité : le cas du village de Boyan au Mali

Université de Sherbrooke (1999)

Évaluation des impacts potentiels d’une augmentation de la production du beurre de karité : le cas du village de Boyan au Mali

Brondex, Véronique

Titre : Évaluation des impacts potentiels d’une augmentation de la production du beurre de karité : le cas du village de Boyan au Mali

Auteur : Brondex, Véronique

Université de soutenance : Université de Sherbrooke

Grade : M.Env. 1999.

Résumé
Le karité est un arbre protégé et apprécie par les populations ouest-africaines particulièrement pour son beurre- Le beurre de karité est fabriqué par les femmes africaines selon une méthode bien spécifique à parti-r des amandes du fiuit de karité. Les femmes l’utilisent surtout dans l’alimentation et comme onguent thérapeutique. C’est une ressource de grande valeur dans ces pays en voie de développement, Les pays industrialisés découvrent et estiment de plus en plus la vdeur du beurre de karité dans les produits pharmacologiques et pharmaceutiques. Les grands fabricants du chocolat l’apprécient également comme substitut du beurre de cacao. Donc, pour ces raisons, il est facilement envisageable de prévoir une augmentation de la demande de beurre de karité dans les pays industrialisés dans les années à venir Malheureusement, la production du beurre de karité n’est pas cmnstante. Le karité produit tardivement et la pérennité de cet arbre au Mali et dans le reste de 17Afiique de l’Ouest est menacée par une forte pression anthropique- De plus, le travail de transformation que doivent effectuer les femmes pour obtenir le beurre de karité demande énormément de temps et d’effort physique. Finalement, la filière commerciale du beurre de karité souffre d’un manque de structure et de coopération. Conjointemenf ces trois grands problèmes Freinent le potentiel de production du beurre de karité au MaIi. Cette recherche a permis, suite à une analyse approfondie des réalités écologiques et socio- économiques du karité, de proposer des recommandations favorisant une augmentation de la production du beurre de karité dans une perspective de développement durable et ce, pour un petit village au Mali. Du point de vue écologique, un système de gestion des Tuits de karité, des ressources nécessaires à la transformation du beurre de karité dont l’eau et le bois de chauffe est fortement conseillé. En effet, la pérennité de ces ressources naturelles, déjà précaire à l’heure actuelle, risque d’être aggravée avec l’augmentation de la production de beurre de karité. De plus, une amélioration des technologies de transformation permettrait également de maximiser la production en utilisant une moins grande quantité de ces ressources naturelles Au niveau social, l’amélioration de la technologie permettrait aux femmes de produire plus de beurre tout en économisant du temps et de l’énergie. L’augmentation de la production de beurre de karité va permettre aux femmes d’avoir un plus grand pouvoir d’achat et une plus grande disponibilité de beurre de karité pour améliorer les conditions de vie des familles. Cependanî, l’éducation et la sensibilisation de la communauté sont importantes parce que le karité donne un pouvoir a la femme, contrairement aux habitudes actuelles. La population de Boyan a le potentiel de se développer grâce au karité. La population doit cependant prendre en main son développement en participant aux prises de décisions. Un partenariat par exemple avec 170NG Kilabo, déjà sur place, pourrait être une bonne ressource pour informer et conseiller la population locale dans leurs choix. Mais malheureusement, les villageois de Boyan n’arriveront pas seuls à promouvoir leur développement et l’aide et le support du gouvernement malien sont cruciaux. Dans le même sens, la filière commerciale doit subir des réformes pour maximiser la rentabilité équitable pour tous les partenaires investisseurs. Une vision globale avec des actions locales c’est ce qu’il faut au karité pour devenir un outil de développement durable

Présentation (Amicus)

Version intégrale

Page publiée le 21 mars 2010, mise à jour le 7 février 2018