Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Canada → Auto-suffisance ou dépendance céréalière au Maroc : prospectives 1990-2010.

Université Laval Canada (1993)

Auto-suffisance ou dépendance céréalière au Maroc : prospectives 1990-2010.

Benbiga, Mohamed,

Titre : Auto-suffisance ou dépendance céréalière au Maroc : prospectives 1990-2010.

Auteur : Benbiga, Mohamed

Université de soutenance : Université Laval

Grade : M.Sc. 1993.

Résumé
La presente etude a ete realisee en vue de tracer l’evolution future, au cours des deux prochaines decennies, des termes du bilan cerealier au Maroc et ce, en vue de verifier la faisabilite de l’objectif de l’auto-suffisance en produits essentiels prone par les sept plans de developpement. Au niveau de la demande, a l’aide du modele CAPPA de la FAO, la consommation de cereales a ete projetee dans le cadre de scenarios de croissance demographique et macro-economique bases sur une analyse retrospective couvrant les trois dernieres decennies. Au niveau de l’offre, dans chacune des cinq zones agro-climatiques hologenes qui ont ete delimitees, la superficie potentielle pour chaque cereale a ete determinee suite a une recuperation de la jachere et une restructuration de l’assolement cerealier en fonction de la pression sur la demande. En suite la production potentielle a ete evaluee pour le moyen (horizon 2000) et le long terme (horizon 2010), en fixant des rendements differents pour chaque horizon. Les simulations effectuees montrent que la consommation des cereales va continuer d’augmenter sous l’effet conjoint de la croissance de la population et de la depense totales des menages. Pour reduire le deficit cerealier, le Maroc devra obtenir au cours des deux prochaines decennies des performances agricoles sans comparaison avec celles des vingt annees passees. De meilleures performances sont bel et bien possibles, elles passeront par une modernisation des methodes d’exploitation notamment l’introduction plus affirmee de la mecanisation des sols, l’utilisation des fertilisants et semences selectionnees, mais aussi par l’action de mise en valeur de nouvelles terres.

Présentation (Amicus)

Page publiée le 21 mars 2010, mise à jour le 7 février 2018