Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Canada → Évaluation des efforts de régénération artificielle du gonakié, Acacia nilotica (L.) Del. var. tomentosa (Benth.) A.F. Hill, dans le cadre de la reconstitution des forêts classées de la moyenne vallée du fleuve Sénégal.

Université Laval (1993)

Évaluation des efforts de régénération artificielle du gonakié, Acacia nilotica (L.) Del. var. tomentosa (Benth.) A.F. Hill, dans le cadre de la reconstitution des forêts classées de la moyenne vallée du fleuve Sénégal.

Kitane, Soulèye

Titre : Évaluation des efforts de régénération artificielle du gonakié, Acacia nilotica (L.) Del. var. tomentosa (Benth.) A.F. Hill, dans le cadre de la reconstitution des forêts classées de la moyenne vallée du fleuve Sénégal

Auteur : Kitane, Soulèye

Université de soutenance : Université Laval

Grade : (M.Sc.) 1993.

Résumé
La regeneration par plantation est une des methodes utilisees dans le cadre de la reconstitution des forets classees d’Acacia nilotica (Gonakie) de la moyenne vallee du fleuve Senegal. En raison de l’irregularite des pluies et de la diminution des crues, la planification spatiale des plantations a surtout ete basee sur la structure geomorphologique en tenant compte des unites susceptibles d’etre inondees. De meme, differentes methodes de preparation de terrain ont ete preconisees et differentes essences utilisees pour augmenter les chances de reussite des plantations. Une etude a moyen terme des plantations d’Acacia nilotica variete tomentosa dans trois unites geomorphologiques (petites levees, bords et parties basses des cuvettes de decantation) a revele d’une maniere generale des resultats tres faibles. Cependant, contrairement aux hypotheses initiales qui prevoyaient de meilleurs resultats sur les unites geomorphologiques les plus basses parce qu’etant plus facilement inondables, on a constate que les plus grands taux de survie (37%) apres 6 ans sont observes sur les petites levees considerees moins favorables alors que les parties basses et les bords des cuvettes donnaient respectivement 34% et 17%. Cette meme tendance est observee dans les plantations agees de 5 ans. La comparaison du sous-solage croise, habituellement utilise comme methode de preparation de terrain, a trois autres methodes montrait que les fosses isohypses cloissonnes et les croissants de line donnaient les meilleurs resultats avec respectivement 78% et 75% comparativement au sous-solage croise (58%) et les cuvettes d’accumulation (47%). Une etude des performances de l’Acacia nilotica, du Balanites aegyptiaca et du Prosopis julifora sur une partie haute et une partie basse de petite levee a donne des taux de survie respectivement pour l’Acacia de 29% et 44%, de 32% et 56% pour le Balanites, et de 23% et 56% pour le Prosopis. Les resultats semblent demontrer que les conditions environnementales actuelles ne permettent pas de reussir les

Présentation (Amicus)

Page publiée le 21 mars 2010, mise à jour le 1er février 2018