Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2016 → Appui au programme national de formation et d’insertion professionnelle au Niger II

2016

Appui au programme national de formation et d’insertion professionnelle au Niger II

Niger

Titre : Appui au programme national de formation et d’insertion professionnelle au Niger II

Pays : Niger

Code projet : NIG/024

Période d’exécution : Octobre 2016 - Décembre 2020

Contexte
Confronté à la rareté des compétences et des difficultés d’insertion des jeunes, l’éducation et formation professionnelle et technique (EFPT) occupe depuis quelques années une place importante dans la politique du gouvernement nigérien alors que ce sous-secteur constituait jusqu’en 2010-2011 le « parent pauvre » du système éducatif. Depuis, il connait des progrès importants en matière de capacité d’accueil et d’affectation de ressources. Mais le système d’EFPT nigérien n’a pas atteint son point de rupture. Le processus de rénovation du pilotage du système n’est pas achevé. Les capacités des acteurs à tous les échelons doivent encore être renforcées et la formation professionnelle souffre toujours d’un déficit d’image auprès de la population et surtout des jeunes. Ce déficit est accentué par les difficultés d’insertion, l’inadéquation de l’offre locale de formation et le peu de relations entre l’école et l’entreprise.

Présentation
L’appui apporté par la Coopération luxembourgeoise au sous-secteur a largement contribué aux évolutions du système ces dernières années. Le NIG/024 viendra en continuité de cet appui en vue d’achever les chantiers engagés et contribuer à apporter une réponse plus adéquate pour le développement de l’emploi et l’insertion économique des jeunes et des jeunes femmes en particulier.

Reposant sur les politiques et stratégies nationales en cours de formalisation, la stratégie d’intervention du NIG/024 vise à : * renforcer les capacités de pilotage du sous-secteur (ouverture vers l’environnement et pilotage par la demande et l’insertion) ; * accompagner son évolution vers davantage de déconcentration et de décentralisation (fonctionnelle et territoriale) ; * diversifier l’offre initiale et continue de formation tout en améliorant l’accès et la qualité, notamment dans les filières nécessaires au développement rural et à l’insertion socio-économique des jeunes filles et des femmes ; * développer un système d’apprentissage, traditionnel et alterné de qualité.

Cette stratégie s’articule autour de l’objectif principal du Programme indicatif de coopération III, qui est d’appuyer le gouvernement nigérien dans ses efforts pour mettre en œuvre une stratégie de développement et de croissance inclusive à long terme en vue de réduire la pauvreté dans un contexte de bonne gouvernance et de sécurité et par une gestion durable des ressources naturelles. Elle vise plus spécifiquement les jeunes ruraux et notamment les femmes, en vue de renforcer leurs capacités d’insertion économique, avec un ferme engagement dans le processus de la décentralisation des ressources et des opérations du sous secteur.

Budget total : 18 400 000 EUR

Présentation (Lux Dev)

Page publiée le 18 juillet 2020