Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2018 → Programme d’appui pour la mise en oeuvre du Plan sectoriel de l’éducation et de la formation (Burkina Faso)

2018

Programme d’appui pour la mise en oeuvre du Plan sectoriel de l’éducation et de la formation (Burkina Faso)

Burkina Faso

Titre : Programme d’appui pour la mise en oeuvre du Plan sectoriel de l’éducation et de la formation (Burkina Faso)

Pays : Burkina Faso

Code projet : BKF/025

Période d’exécution : Mai 2018 - Avril 2021

Contexte
Le développement du système éducatif burkinabè fait depuis longtemps l’objet de planification de long terme. Si le système éducatif a connu une augmentation non négligeable des effectifs à tous les niveaux d’enseignements au cours des 15 dernières années, améliorant ainsi la couverture scolaire, cette dynamique positive est encore loin de couvrir toute la demande sociale potentielle exprimée à travers la population scolarisable. Au-delà de la couverture scolaire à améliorer nécessairement, c’est surtout aux problèmes de rétention aux différents niveaux d’enseignements auxquels il faut s’attaquer pour y parvenir. Tenant compte de cette situation et à la faveur de l’élaboration de son nouveau référentiel de développement à savoir le Plan national de développement économique et social (PNDES) sur la période 2016-2020, le Burkina Faso a renouvelé, en juillet 2017, sa planification sectorielle sur la période 2017-2030 avec en perspective, l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD) en matière d’éducation et de formation.

Présentation
L’appui au renforcement des capacités : il s’agit d’un appui à la gestion du secteur de l’éducation et de la formation par les technologies de l’information et de la communication. Il vise l’amélioration de la gestion des ressources humaines et contribuera également à améliorer le suivi de l’évolution du cursus scolaire de chaque élève dans tous les cycles à travers un identifiant unique, ainsi que l’amélioration de la qualité des statistiques scolaires. A terme, l’objectif est de disposer d’une plateforme intégrée de suivi du cursus scolaire des élèves, de la gestion du personnel et des statistiques scolaires afin d’améliorer la qualité des processus de traitement des informations tout en évitant les erreurs humaines et d’obtenir des gains en termes de temps et de ressources financières.
La mise en œuvre du BKF/025 ne fait pas l’objet d’un dispositif spécifique de gestion. En termes de coordination, il s’agit de s’aligner sur le dispositif existant au niveau national. Pour cela, la Coopération luxembourgeoise participera de façon active aux instances de pilotage et de suivi de la mise en œuvre du PSEF.
Il s’agit principalement : * du cadre sectoriel de dialogue qui est l’organe de suivi et d’évaluation du PSEF ; * du cadre partenarial qui organise le dialogue entre le gouvernement et les PTF de l’enseignement de base ; * de la mission conjointe de suivi qui réalise un suivi approfondi de l’évolution du secteur éducatif de base et secondaire et formule des recommandations et orientations pour une mise en œuvre efficiente du plan d’actions de l’année en cours.

Budget total : 13 200 000 EUR

Présentation (Lux Dev)

Page publiée le 6 août 2020