Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2020 → Encourager le développement de filières de formation aux métiers de la création numérique (Kenya)

2020

Encourager le développement de filières de formation aux métiers de la création numérique (Kenya)

Kenya

Agence Française de Développement

Titre : Encourager le développement de filières de formation aux métiers de la création numérique (Kenya)

Calendrier : Date du projet : 01/01/2020 - Durée : 3 ans

Pays de réalisation : Kenya
Localisation : Nairobi

Bénéficiaire : Africa Digital Media Institute (ADMI)

Résumé
L’AFD met en oeuvre un partenariat pluriannuel franco-kényan entre l’école Rubika de Valenciennes et l’Africa Digital Media Institute (ADMI) de Nairobi.

Contexte
Les filières du jeu vidéo et de l’audiovisuel représentent un enjeu économique et de gisement d’emplois très important en Afrique. Entre 2015 et 2020, l’industrie du divertissement et des médias au Kenya connait une croissance d’environ 8 %. Or, la structuration de formations propres à ces filières reste insuffisamment soutenue pour le développement du secteur. La professionnalisation des acteurs de la création numérique fait partie des principales clés de succès pour le développement des industries culturelles et créatives (ICC), secteur en expansion dans les pays d’intervention de l’AFD

Descriptif
Le projet vise à mettre en place une formation aux métiers du cinéma d’animation et du jeu vidéo au Kenya à travers un partenariat entre l’Africa Digital Media Institute (ADMI) et l’école Rubika. Il permet de financer du transfert de compétences et de pédagogie entre les deux écoles, ainsi que de l’acquisition de matériel pour l’ADMI à Nairobi. L’objectif est de former des professionnels et des entrepreneurs de la création numérique (films d’animation et jeux vidéo) pour répondre aux besoins croissants du marché africain et international tout en valorisant l’expertise française dans le secteur et en favorisant les échanges en la matière entre les professionnels kenyans et français. La méthodologie mise en oeuvre par l’ADMI et Rubika met l’accent sur l’apprentissage de terrain et l’immersion dans un environnement professionnel. Le partenariat proposé entre ces deux écoles permet ainsi de faire émerger une production de contenus locaux en matière de film d’animation et de jeux vidéo, tout en répondant aux enjeux de formation et de soutien à l’entrepreneuriat.

Financement
Montant financement : 800 000 EUR

Fiche projet (AFD)

Page publiée le 14 juillet 2020