Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2018 → Appuyer la société civile pour lutter contre la désertification au Sahel

2018

Appuyer la société civile pour lutter contre la désertification au Sahel

Sahel (Burkina Faso, Niger, Mali)

Agence Française de Développement

Titre : Appuyer la société civile pour lutter contre la désertification au Sahel

Calendrier : Date du projet : Septembre 2018 - Durée : 3ans

Pays de réalisation : Sahel
Localisation : Burkina Faso, Niger, Mali

Bénéficiaire : Le CARI : ONG française de solidarité internationale qui intervient en faveur des populations des zones arides depuis 1998.

Descriptif
Ce projet permet le déploiement des actions portées par le Réseau Sahel Désertification (ReSaD), dont l’objectif principal est de proposer une réponse structurée face à la problématique de la désertification et de la dégradation des terres au Sahel. Il permet de favoriser les échanges d’expériences entre les ONG membres du réseau, afin de favoriser les bonnes pratiques de gestion durable des terres, et d’accompagner les collectivités locales qui souhaitent investir dans la préservation des ressources naturelles de leur territoire. Il organise les acteurs de la société civile dans les pays et dans la sous région, afin qu’ils portent ensemble des messages forts auprès des décideurs sur les questions de terres. Favoriser la concertation et la construction collective de ce plaidoyer, avec en ligne de mire les Conventions des Nations Unies et les Initiatives régionales telles que celle de la Grande Muraille Verte, permet en effet de peser plus fortement. Enfin, à travers l’animation et la communication sur la gestion durable des terres, le ReSaD se positionne comme interlocuteur privilégié pour toute organisation souhaitant se mobiliser sur cette problématique.

Partenaires : Le projet est coordonné par le CARI, en partenariat avec les plateformes membres du réseau : * Le SPONG qui est un collectif pionnier au Burkina Faso * Le CNCOD qui est le porte parole des communautés de base sur la lutte contre la désertification au Niger * Le GCoZa qui associe les acteurs du développement et les chercheurs dans des dynamiques de recherche-action au Mali * Le GTD qui s’appuie sur des ONG, des scientifiques, des collectivités locales et des acteurs privés pour œuvrer en faveur de la gestion durable des terres

Financement
Montant total du projet : 731 432 Euros
Montant financement AFD : 325 000 Euros

Fiche projet (AFD)

Page publiée le 29 juin 2021