Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2019 → Réduire les inégalités femmes-hommes au Maroc à travers la budgétisation sensible au genre (BSG)

2019

Réduire les inégalités femmes-hommes au Maroc à travers la budgétisation sensible au genre (BSG)

Maroc

Agence Française de Développement

Titre : Réduire les inégalités femmes-hommes au Maroc à travers la budgétisation sensible au genre (BSG)

Calendrier : Date de début du projet : 01/01/2019 - Durée : 4 ans

Pays de réalisation : Maroc

Bénéficiaire : Royaume du Maroc

Résumé
Le Maroc est l’un des pays pionniers de l’institutionnalisation de l’approche genre, via notamment un mécanisme de budgétisation sensible au genre. Une initiative ambitieuse soutenue par l’AFD.

Contexte
Le Maroc s’est engagé depuis 2002 dans l’institutionnalisation de l’approche genre en faisant de l’égalité entre les sexes l’un des piliers de sa constitution. En 2015, le pays franchit une nouvelle étape en inscrivant dans la nouvelle loi organique des finances la nécessité que tous les programmes qui composent le budget présentent des objectifs de performance en matière de genre. Cette approche, ambitieuse et peu répandue, est communément appelée la budgétisation sensible au genre (BSG).

Descriptif
L’AFD soutient la démarche de BSG du Maroc en finançant un prêt de politique publique de 100 millions d’euros, couvrant 7 départements ministériels et visant à faire du budget un véritable outil de réduction des inégalités entre les femmes et les hommes. En parallèle, l’AFD déploie un programme de renforcement des capacités pour accompagner l’appropriation de la BSG et sa bonne application par tous les ministères. Ce programme sera mis en place par ONU-Femmes et permettra aussi d’accompagner l’action du Centre d’Excellence pour la BSG. Ce projet s’inscrit dans la continuité de nombreuses interventions sectorielles menées à ce jour au Maroc et a été conçu en coordination avec l’Union européenne et ONU Femmes, qui accompagnent le pays sur le genre depuis de nombreuses années.

Financement
Montant financement : 100 000 000 EUR
Co financement : Union européenne ONU Femmes

Fiche projet (AFD)

Page publiée le 4 août 2020