Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2018 → PECOBAT - Projet Éco-construction bâtiment (Mauritanie)

2018

PECOBAT - Projet Éco-construction bâtiment (Mauritanie)

Mauritanie

Agence Française de Développement

Titre : PECOBAT - Projet Éco-construction bâtiment (Mauritanie)

Dates : Date de début du projet : 01/01/2018

Pays de réalisation : Mauritanie
Localisation : Régions de l’Assaba, du Gorgol et du Guidimakha

Bénéficiaire : Bureau international du travail (BIT)

Résumé
Ce projet, mis en œuvre par le Bureau international du travail sur financement de l’AFD, favorise l’insertion économique et professionnelle des jeunes par la dynamisation de l’économie et du développement local dans les régions de l’Assaba, du Gorgol et du Guidimakha.

Contexte
Le triangle de la pauvreté (Gorgol, Guidimakha, Assaba) concentre l’ensemble des problématiques de la Mauritanie. Une population jeune et peu formée qui évolue dans des trappes à pauvreté, sensible aux aléas climatiques et aux migrations saisonnières notamment du fait d’une économie essentiellement agropastorale et d’un tissu productif composé de très petites entreprises peu diversifiées dans un environnement de forte informalité. Dans ce contexte, le dispositif public de formation professionnelle reste insuffisamment développé et n’est pas en capacité d’accompagner le développement économique et social des régions et de leurs entreprises. Les TPE/PME ou les groupements économiques ne sont pas facteurs d’innovation et de création d’emplois décents. Aussi, l’initiative portée par le PECOBAT doit permettre de renforcer l’écosystème régional en se basant sur une meilleure adaptation de la main d’œuvre et des compétences techniques des jeunes aux secteurs porteurs ainsi qu’une stimulation du développement économique local.

Descriptif
Le financement de l’Agence viendra s’inscrire dans la continuité du projet PECOBAT financé par l’Union européenne (via le Fonds fiduciaire d’urgence) et mis en œuvre par le Bureau international du travail (secrétariat permanent de l’Organisation internationale du travail) avec pour objectifs spécifiques de : * améliorer l’employabilité des jeunes à travers la formation professionnelle duale appliquée à des chantiers écoles et la formation courte qualifiante * favoriser le développement économique local à travers une approche territoriale de construction d’infrastructures publiques maximisant l’utilisation de main d’œuvre et de matériaux locaux * renforcer l’insertion des jeunes, l’entrepreneuriat et la structuration des très petites entreprises dans la perspective d’un développement local intégré.

Financement
Montant du financement : 3 500 000 EUR :

Fiche projet (AFD)

Page publiée le 21 août 2020