Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2018 → Améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique de l’Ouest (Burkina Faso, Guinée, Mauritanie, Niger, Sénégal)

2018

Améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique de l’Ouest (Burkina Faso, Guinée, Mauritanie, Niger, Sénégal)

Afrique de l’Ouest

Agence Française de Développement

Titre : Améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique de l’Ouest (Burkina Faso, Guinée, Mauritanie, Niger, Sénégal)

Calendrier : Date du projet : janvier 2018 // Durée : 3 ans

Pays de réalisation : Afrique de l’Ouest
Localisation : Burkina Faso, Guinée, Mauritanie, Niger, Sénégal

Bénéficiaire (s) : GRET et ses partenaires

Résumé
Le projet a pour objectif de renforcer la stratégie d’intervention du Gret et de ses partenaires en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique de l’Ouest en vue de conduire et défendre la mise en place d’actions holistiques destinées à améliorer durablement l’état nutritionnel des populations

Descriptif
En Afrique de l’Ouest, 40 millions de personnes souffrent de sous-alimentation et de malnutrition chroniques. Dans les pays ciblés par le programme, les facteurs déterminants sont tant liés aux contraintes de production, transformation et commercialisation des produits agricoles, qu’au manque de moyens et de connaissance nutritionnelle des ménages pour se procurer et utiliser des denrées adaptées. Depuis 2010, le Gret mène une réflexion sur l’articulation entre agriculture et nutrition en vue d’améliorer durablement l’état nutritionnel des populations. Toutefois, cette approche multisectorielle est encore un défi pour l’organisation. Le programme ASANAO a vocation à renforcer la réflexion sur la stratégie d’intervention du Gret et de ses partenaires en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle. Il s’appuie sur neuf projets, conduits dans cinq pays où le Gret et ses partenaires mènent des actions sur ces thématiques depuis des années. Il permet le financement d’actions transversales d’animation, d’échange, de production de connaissances et de plaidoyer portant sur les passerelles entre agriculture et nutrition. Le programme bénéficie aussi directement aux populations, en termes de couverture de leurs besoins alimentaires et nutritionnelles, par le cofinancement des actions mises en œuvre dans les huit projets sélectionnés.

Partenaires : De nombreux partenaires historiques du Gret sont partie prenantes de la mise en œuvre du programme dans ses dimensions stratégique et opérationnelle : Tenmiya, Ecodev, MGE, APESS, ROPPA, TFL, FIAB, TFK, Fongs, IRD, Development Media International, Oxfam, Terre des Hommes. Une grande diversité d’organisations reconnues pour leur expertise accompagne le programme pour des actions spécifiques : FEREPPAH, FEPRORI-GF, FERI-GF, FEPA/B, des unités de production de la farine Misola au Niger et au Burkina Faso, IRAG, des institutions publiques et services techniques déconcentrés, Coordination Sud (C2A)

Financement
Montant total du projet : 3 546 951 Euros
Montant financement AFD : 1 767 000 Euros

Fiche projet (AFD)

Page publiée le 20 juillet 2020