Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Sénégal → Etude de filière de valorisation des sacs plastiques (Senegal)

2010

Etude de filière de valorisation des sacs plastiques (Senegal)

Senegal

Titre : Etude de filière de valorisation des sacs plastiques (Senegal)

Région / Pays : Sénégal
Localisation : Région de Matam

Durée/Date : Depuis 2010

Résumé
État de l’art des différentes solutions de valorisation des sacs plastiques et étude de leur faisabilité, au vu du contexte géographie et socio-économique de la région.

Projet
L’insalubrité, la dispersion des déchets plastiques et des eaux usées dans les quartiers périphériques des villes et villages de la région de Matam posent un réel problème de santé publique. Dans les collectivités locales auprès desquelles l’ADOS met en oeuvre des programmes dans le cadre de la coopération décentralisée, d’importantes infrastructures marchandes ont été réalisées : Marché central d’Ourossogui, Hangars pour les Loumas - marchés hebdomadaires dans certaines zones rurales. Ces infrastructures répondant à une demande locale, elles constituent des points de convergence des populations, et par voie de conséquence, deviennent sources de production de déchets solides, de nature plastique pour la plupart.

Le volume de déchets produit ne cesse d’augmenter avec la population. Cela pose de graves problèmes car aujourd’hui dans la région de Matam, en dépit de la quantité et de la valeur des déchets, le secteur du recyclage et de la valorisation est à l’état embryonnaire, voire inexistant pour la filière plastique. Les déchets plastiques, de densité faible, échappent au stockage en décharge et, sous l’effet des vents, participent tristement au décor des lieux publics, rues et ruelles des villes de la région.La stratégie proposée est de donner une valeur en exploitant au mieux le contenu matière et/ou énergie du déchet. Plusieurs types de traitement existent en fonction du type de déchet et de la valorisation envisagée.

La première étape est de faire un état de l’art des techniques de valorisation et d’évaluer leur faisabilité. Grâce à ses contacts dans le milieu associatif et à une bibliographie, Ingénieurs sans frontières Lyon a fourni un premier document en 2011 qui sera complété avec les étudiants de l’Université de Dakar, qui ont une meilleure connaissance du contexte de l’étude. En 2014, le groupe de Lyon réalise un état de l’art des initiatives de gestion des déchets plastiques en France (dans des communes de 8 à 15 000 habitants), en Afrique de l’Ouest. Ces recherches et réflexions vont donner lieu à des actions d’évaluation au développement en lien avec la problématique des déchets.

Porteur du projet  : Ingénieurs sans frontières Lyon
Partenaire : ADOS

Ingénieurs sans frontières

Page publiée le 2 juillet 2021, mise à jour le 11 juillet 2021