Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Une filière lait locale, durable et inclusive pour renforcer la résilience des éleveuses burkinabè

2020

Une filière lait locale, durable et inclusive pour renforcer la résilience des éleveuses burkinabè

Burkina Faso

Titre : Une filière lait locale, durable et inclusive pour renforcer la résilience des éleveuses burkinabè

Burkina Faso : la voie lactée des femmes de l’Oubritenga

Pays : Burkina Faso
Localisation Région du Plateau central, Province d’Oubritenga

Durée  : sept. 2020 – août 2023

Contexte
Les femmes sont au cœur de l’économie laitière locale : elles participent aux soins donnés aux animaux, gèrent la traite et la vente du lait tandis que les hommes préfèrent veiller au maintien du « capital sur pied » mais les revenus tirés de cette vente restent faibles. Marqué par la saisonnalité et la difficulté de conservation, la production de lait local fait face à la concurrence du lait en poudre importé, vendu 30 à 50 % moins cher. La faible productivité des élevages laitiers et le manque d’organisation, de formation et d’équipement des acteurs économiques de la filière laitière locale freinent l’expression de son potentiel. Pourtant, la demande locale en produits laitiers est forte et le soutien à cette filière traditionnelle est fondamental pour contribuer au développement local du pays.

Descriptif
Le projet contribue à la sécurité alimentaire et à la réduction de la pauvreté et des inégalités au Burkina Faso. Il vise à appuyer le développement d’une filière laitière locale, durable et inclusive dans la province de l’Oubritenga, en renforçant notamment les femmes dans cette filière stratégique.
Pour cela, le projet interviendra sur 4 axes : * Amélioration de la production laitière et de la résilience des systèmes d’élevage * Expérimentation de l’élevage caprin laitier conduit par les femmes * Développement d’un circuit court, juste et équitable pour une offre de produits laitiers de qualité * Promotion des produits issus de la filière laitière locale auprès des consommateurs

Chiffres clés : 150 ménages d’éleveuses et d’éleveurs soutenus 15 collecteurs formés 3 transformatrices de lait 40 commerçants mobilisés 150 étables et chèvreries construites 50 vaches et 75 chèvres distribuées Création d’une unité de transformation laitière La chèvre, « vache du pauvre » en renfort à la filière lait local

Budget : 210 000€

Présentation : Elevages sans frontières

Page publiée le 18 septembre 2020