Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Dynamisation des femmes pour la production de semences (Burkina Faso)

2019

Dynamisation des femmes pour la production de semences (Burkina Faso)

Burkina Faso

Titre : Dynamisation des femmes pour la production de semences (Burkina Faso)

Région /Pays : Burkina Faso
Localisation : Soala village situé dans la province de Boulkièmdé, région du Centre-Ouest.

Date : du 07/2019 au 03/2020

Contexte
L’accélération de la dégradation des sols sous l’effet de la désertification est notable : la quantité de terre cultivable est en perpétuelle diminution. Pour inverser cette tendance, il est nécessaire d’identifier de nouvelles pratiques agricoles, qui permettent une restauration rapide de terres dégradées. La pression culturale se ressent également sur les terres fertiles, où il est nécessaire d’améliorer la production pour faire face aux besoins grandissants d’aliments et pour permettre un développement économique. Afin de contribuer à l’amélioration des conditions socio-économiques des femmes, un site agroécologique a été implanté à Soala.

Projet
La création du centre agroécologique de Soala a permis de créer un cadre d’apprentissage pour la population de Soala, surtout pour les groupements de femmes, qui y mènent des activités de maraîchage. La mise en œuvre de ce projet permettra de contribuer à développer la résilience des populations face aux changements climatiques par des pratiques agroécologiques. L’objectif du projet est de réduire l’utilisation des engrais et des pesticides chimiques de synthèse en production maraîchère dans cette zone et de fournir des revenus aux femmes rurales grâce à la production de semences maraichères. Plus particulièrement, il s’agit de contribuer à la réduction de 50% des dépenses liées à l’utilisation des engrais et des pesticides chimiques de synthèse, de développer des activités génératrices de revenus pour les femmes (création d’emplois par la constitution et la gestion d’une unité rurale de compostage) et de renforcer les capacités de 300 femmes en matière de production agroécologique et en production de semences

Résultats obtenus
Les résultats attendus au terme du projet sont les suivants : * une réduction de 50% des dépenses en engrais et pesticides ; cela grâce à une sensibilisation des populations sur les dangers des produits chimiques de synthèse et par la formation sur des pratiques résilientes aux changements climatiques. * la mise en place d’une unité de compostage pour les femmes. * le renforcement des capacités de 300 femmes sur les pratiques agroécologiques, sur la production de semences maraichères et sur la transformation et la commercialisation des produits maraichers. Pour cela, 100 femmes dynamiques ont été formées. Chacune d’elles devra former trois femmes au démarrage, puis le processus sera démultiplié afin de toucher le maximum de femmes rurales.

Porteur projet : BIOPROTECT SARL

Partenaires : Association de femmes de Soala

Présentation : Initiatives climat

Page publiée le 8 octobre 2020