Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Innovation dans la transformation de produits animaux par la Charcuterie Moderne Burkina Faso

2011

Innovation dans la transformation de produits animaux par la Charcuterie Moderne Burkina Faso

Burkina Faso

Titre : Innovation dans la transformation de produits animaux par la Charcuterie Moderne Burkina Faso

Pays : Burkina Faso
Localisation : Ouagadougou

Date de démarrage : 2011

Résumé
Lancée en 2011 et installée à Ouagadougou, la Charcuterie Moderne du Burkina Faso contribue à créer de la valeur ajoutée dans les filières animales locales à travers la découpe, la transformation, la conservation, et la livraison de viandes de bœuf et mouton, de cuisses et ailles de volaille de charcuteries ainsi que des abats. Leader de l’approvisionnement de la restauration catering en produit carnés, l’entreprise choisit ses fournisseurs sur la base de critères sociaux et fonctionne en autonomie énergétique.

Objectifs * - Développer la valeur ajoutée de la production de viande dans le pays, par la transformation. * Favoriser le développement local, en s’approvisionnant essentiellement en viande locale, et en faisant travailler des jeunes en réinsertion. * Sécuriser une demande aux producteurs locaux.

Actions mises en œuvre
Le segment de marché ciblé est la restauration catering et les superettes d’alimentation. Les activités de l’entreprise ont été financées sur fonds propre au démarrage. Un appui a été obtenu auprès d’un projet mis en œuvre par la coopération danoise sur la période 2015-2016. Aujourd’hui l’entreprise arrive à bénéficier de l’accompagnement du secteur bancaire. Les actions mises en œuvre en vue d’atteindre les objectifs se déclinent comme suit : (i) installation de l’unité de découpe et de transformation ainsi que la chaîne de froid (chambre froide, camions frigorifiques) ; (ii) établissement de contrats de livraison ; (iii) Organisation du système d’approvisionnement en animaux (bœuf, moutons, volailles). En effet, les approvisionnements en animaux se font prioritairement auprès de fermes d’élevage détenues par des religieux, des retraités et des jeunes en réinsertion par l’ONG IFDC. Des bouchers lui fournissent également de la viande. Un comptoir d’achat est installé au niveau de la Région Centre-Est. Un abattoir pour volaille a été construit. En attendant l’opérationnalisation imminente de son abattoir en cours de finition, l’abattage des ruminants (bœuf et moutons) se fait à l’abattoir public. Des améliorations et mise aux normes de la chaîne de production (chaîne de froid, autonomie énergétique) ont été faites. La viande (poulet, bœuf et mouton), les œufs et la charcuterie (saucisson, pâté, jambon) sont destinés exclusivement au marché national. Quant aux abats (têtes, pieds, queues, peaux …), ils sont exportés sur les marchés Ivoiriens et Ghanéens. Un contrat d’approvisionnement a été obtenu auprès d’une entreprise minière en 2014. Grâce au projet PACESA de l’agence Danoise de coopération, l’entreprise s’est dotée d’un système de panneaux photovoltaïques qui lui permettent de disposer d’énergie renouvelable en plus d’avoir une autonomie énergétique…

Porteur du projet : Charcuterie Moderne du Burkina Faso

Partenaire(s)  : En dehors des partenaires commerciaux et financiers, l’entreprise compte des partenaires institutionnels qui l’appuient dans le développement de projets. Ce sont l’agence Danoise de coopération (projet PACESA), la coopération Suisse, le projet PADEL-B et la Banque Mondiale. Il y a également les services de contrôle vétérinaires et d’hygiène. L’un des plus importants partenaires est le correspondant en charge du comptoir d’achat. Celui-ci permet à l’entreprise de sécuriser une partie de ses approvisionnements.

RESOLIS

Page publiée le 19 juillet 2020