Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Tchad → Accès à une eau de consommation domestique pour trois régions du Tchad

2018

Accès à une eau de consommation domestique pour trois régions du Tchad

Tchad

Titre : Accès à une eau de consommation domestique pour trois régions du Tchad

Pays : Tchad
Localisation : Logone Occidental, Logone Oriental et Tandjilé

Date/ Durée : Décembre 2018 – décembre 2019

Résumé
Amélioration de l’accès à une eau domestique de qualité acceptable et en quantité suffisante durant toute l’année dans les 3 régions concernées par le projet – le Logone Occidental, le Logone Oriental et la Tandjilé. Renforcement des capacités de la population pour une gestion responsable et commune des puits.

Contexte
Au Tchad, malgré l’abondance des ressources souterraines en eau, l’eau de consommation domestique reste une denrée rare. Seul 1 habitant sur 2 a accès au précieux liquide. Les autres sont contraints de s’approvisionner à des sources insalubres– fleuves, bas-fonds, puits ouverts, eaux-de-pluie. Sans traitements préalables, la consommation de ces eaux a des conséquences lourdes sur la santé des populations en milieu rural, surtout sur les enfants. Elle participe au haut taux de mortalité infantile : 1 enfant sur 10 meurt avant son cinquième anniversaire.

Descriptif
SWISSAID est active depuis plus de 7 ans dans cette région du sud du Tchad, peu touchée par les projets sanitaires de l’État. Depuis 2011, le projet a déjà permis de réaliser 110 forages d’eau et de construire 13 latrines dans les écoles et dans un centre de santé. Ce sont ainsi 42’100 villageois qui ont désormais accès à l’eau potable. En 2018, SWISSAID étend le projet à une nouvelle région : les cantons d’Andoum et Dodinda, dans le Logone Occidental, au sud-ouest du Tchad. Ces derniers ne comptent que 23 pompes à eau pour 43’317 habitants. Cela équivaut à 1 pompe pour 1’883 personnes ; une couverture dérisoire au regard des normes nationales (1 pompe pour 400 habitants). Ainsi, 12 puits supplémentaires sont creusés dans les villages sélectionnés, avec pour but d’amener de l’eau potable à 13’500 villageois.

Bénéficiaires : 13’500 villageois dans 12 villages

Budget total du projet : 192’765 CHF

Swissaid

Page publiée le 14 juillet 2020