Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Améliorer, par la formation de formateurs, la qualité de l’alphabétisation, de l’éducation de base non formelle, et des écoles primaires classiques et bilingues (Burkina Faso)

2019

Améliorer, par la formation de formateurs, la qualité de l’alphabétisation, de l’éducation de base non formelle, et des écoles primaires classiques et bilingues (Burkina Faso)

Burkina Faso

Titre : Améliorer, par la formation de formateurs, la qualité de l’alphabétisation, de l’éducation de base non formelle, et des écoles primaires classiques et bilingues (Burkina Faso)

Pays : Burkina Faso

Durée : 2019 - 2022

Contexte
L’Education non Formelle arrive, malgré la situation sécuritaire, à offrir une éducation de compensation aux jeunes et aux adultes. Toutefois, la question des animateurs et des encadreurs qualifiés reste un véritable problème. C’est dans le souci de renforcer la qualité de l’éducation que l’ONG Burkinabè Tin Tua a construit un centre de professionnalisation des acteurs de l’éducation non formelle et formelle bilingue (langue locale et français) sur la période 2017-2019, avec le soutien financier de la Coopération Monégasque. Ce centre est une solution pour renforcer la qualité et le suivi des apprentissages. Afin que celui-ci soit reconnu par le Ministère de l’Education et de l’Alphabétisation en tant qu’établissement privé de Formation des Enseignants du Primaire, la deuxième phase de projet permettra notamment la construction d’une école d’application adjointe au centre de formation, et la formation de plus de 1 000 travailleurs éducatifs, dans le secteur formel et informel.

Objectifs
Objectif général Contribuer à l’amélioration de la qualité de l’Alphabétisation, de l’Education de Base Non Formelle et des Écoles Primaires Bilingues par la formation de formateurs et des encadreurs.
Objectifs spécifiques : * Obtenir une reconnaissance légale du Ministère de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation (MENA) en se conformant au Cahier des charges des Établissements Privés de Formation des Enseignants du Primaire en vigueur ; * Mettre à la disposition des structures déconcentrées du MENA des encadreurs compétents dans le domaine de l’enseignement bilingue et de l’éducation non formelle * Poursuivre la formation et le renforcement des compétences des Coordonnateurs des Diema et des animateurs des centres éducatifs et des enseignants bilingues.

Porteur du projet : ONG Burkinabè Tin Tua

Bénéficiaires * Bénéficiaires directs Plus de 1 010 personnels éducatifs du public et du privé 330 candidats à l’enseignement * Bénéficiaires indirects Des centaines de milliers d’adultes, de jeunes et d’enfants des villages et des villes de toutes les régions du pays vont bénéficier chaque année des formations de qualité

Financement : 150 000,00 €

Présentation

Page publiée le 11 juillet 2020