Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Niger → Répondre aux besoins en eau potable de la population de la région de N’Gonga au Niger - L’aide commence par de l’eau propre

2019

Répondre aux besoins en eau potable de la population de la région de N’Gonga au Niger - L’aide commence par de l’eau propre

Niger

Titre : Répondre aux besoins en eau potable de la population de la région de N’Gonga au Niger - L’aide commence par de l’eau propre

Pays : Niger
Localisation : Zone sahélienne région de N’Gonga

Date/ Durée : Mars 2019 - mars 2022

Contexte
Pouvoir se laver les mains. Toujours trouver des toilettes à proximité. Avoir accès à l’eau potable. Ça ne va pas de soi. Pas au Niger. Dans ce pays qui fait partie des plus pauvres du monde, rien n’est considéré comme acquis. Moins de la moitié de la population a accès à l’eau potable. La plupart des gens puisent leur eau dans des mares, des rivières ou des fosses sales. Et les installations sanitaires sont quasi-inexistantes. Ces conditions déplorables sont lourdes de conséquences

Descriptif
Afin d’améliorer l’état de santé de la population du Niger, l’accès à l’eau potable est essentiel. Ce projet vise à répondre aux besoins en eau potable de la population bénéficiaire dans la région de N’Gonga. Dans les « écoles bleues », par exemple, six blocs de latrines scolaires et des systèmes pour le lavage des mains sont construits. Les enfants sont sensibilisés à l’application des règles d’hygiène de base et apprennent à cultiver un jardin scolaire selon des principes agroécologiques. Le projet prévoit également de construire ou entretenir des systèmes d’approvisionnement en eau potable. Deux forages équipés d’une pompe manuelle sont transformés en pompes à eau automatiques.

Bénéficiaires : 8885 femmes, hommes et enfants dans 8 villages

Budget total du projet : 536’425 CHF

Swissaid

Page publiée le 22 août 2020