Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Irak → Argent contre travail, semences et eau potable pour les réfugiés (Irak)

2018

Argent contre travail, semences et eau potable pour les réfugiés (Irak)

Irak

Entraide Protestante Suisse (EPER)

Titre : Argent contre travail, semences et eau potable pour les réfugiés (Irak)

Pays : Irak
Localisation : Province de Ninive, ville d’Al Ba’aj, district de Ba’aj, et ville de Rabia, district de Tal Afar

Date : 2018 - 2019

N° de projet EPER : 640.327

Objectifs
En février 2018, l’EPER a procédé à une évaluation des besoins dans la province de Ninive, le long de l’ancienne ligne de front. D’autres études du même type sont en cours. Le présent projet se focalise sur les trois domaines suivants : 1. cash for work / logement 2. rénovation des installations de purification de l’eau et des installations sanitaires 3. distribution de semences et d’outils agricoles

Activités
* 1. Argent liquide distribué à 365 familles particulièrement vulnérables (ménages avec des femmes élevant seules leurs enfants, fratries d’orphelins, familles avec des personnes handicapées ou âgées, familles victimes de sous-nutrition et de maladies chroniques) pour leur participation active à la construction d’abris provisoires. En outre, 250 familles particulièrement vulnérables et qui se sont retrouvées sans abri bénéficient d’un logement provisoire, raccordé à l’eau courante et à l’électricité. * 2. Soutien à 15 000 personnes particulièrement vulnérables et qui ont des difficultés à s’approvisionner en eau : rétablissement des canalisations d’eau et des équipements sanitaires afin que ces personnes aient accès à de l’eau potable et salubre. Le projet couvre l’irrigation des terres et l’approvisionnement de base pour un retour sûr des personnes déplacées dans leur région d’origine.* 3. Distribution de semences et d’outils agricoles à 400 familles particulièrement vulnérables qui travaillent dans le secteur agricole afin que ces personnes puissent reprendre leur activité et retrouver des moyens de subsistance. Ces mesures visent aussi à encourager un retour sûr des familles déplacées qui décident de quitter les camps pour retourner à Al Baaj.

Bénéficiaires  : • Cash for work / logement : 365 familles particulièrement vulnérables pour le cash for work et 250 pour le logement (2190 personnes) • Rénovation des installations de purification de l’eau et des installations sanitaires : 15 000 personnes particulièrement vulnérables • Distribution de semences et d’outils agricoles : 400 familles (2400 personnes)

Partenaires  : Le projet est mis en œuvre par l’équipe de l’EPER en Irak. L’EPER coordonne ses activités avec des organisations partenaires telles que REACH (Rehabilitation, Education and Community Health), Ivan Foundation et Mercy Hands.

Budget 2019 : CHF 1 300 000

Présentation : HEKS/EPER

Page publiée le 3 août 2020