Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Mali → Projet de Mise en place du service public d’alimentation en eau potable et assainissement dans le village de Bangassi

2017

Projet de Mise en place du service public d’alimentation en eau potable et assainissement dans le village de Bangassi

Mali

SEVES (Systèmes Economiquement Viables pour l’Eau aux Suds)

Titre : Projet de Mise en place du service public d’alimentation en eau potable et assainissement dans le village de Bangassi

Pays : Mali
Localisation : Commune de Bangassi, Cercle de Kayes, Région de Kayes,

Durée : 2 ans, 2017 – 2019

Contexte
Le village de Bangassi est localisé dans la commune de Bangassi, Cercle de Kayes. La population a été estimée à environ 3 380 habitants en 2013, à laquelle il faut ajouter la population nomade (environ 200 personnes) constituée d’éleveurs transhumants qui séjournent environ 6 à 12 mois dans le village. Les maladies fréquemment recensées à Bangassi sont des maladies d’origine hydrique comme la bilharziose, la diarrhée et le paludisme.

Objectifs
L’objectif global du projet est d’améliorer durablement l’accès à l’eau potable et à l’assainissement de la population du village de Bangassi. Il se décompose en trois objectifs spécifiques : * Créer des conditions favorables (accompagnement, équipement) d’accès à l’eau potable et à l’assainissement dans le village en termes de qualité et de quantité suffisante, * Améliorer les conditions d’hygiène et d’assainissement dans le village par de la sensibilisation et de la formation des formateurs de structures éducatives, * Améliorer la maîtrise d’ouvrage de la commune au travers la production d’un document de politique communale sur l’organisation du service public de l’eau potable et de l’assainissement dans la collectivité.

Situation après-projet
Les travaux de création de l’AEP de Bangassi se sont terminés en mars 2019. Le service public d’eau a démarré pour 3 500 usagers au niveau de 4 bornes fontaines et 5 branchements communautaires (dont 1 école, 1 centre de santé, 1 medersa), pour un prix de l’eau de 500 FCFA/m3 (0,76 €). La gestion du service a été déléguée par la commune à l’Association des Usagers de l’Eau (AUE), composée d’élus bénévoles, qui ont recruté un Directeur d’exploitation et des agents salariés pour l’exploitation du service. Les cinq puisards et le lavoir public ont été réalisés et deux maçons ont été formés à la construction de puisards. Des ateliers de sensibilisation ont été menée tout au long du projet.

Bénéficiaires : 3 500 habitants

Partenaires financiers  : * Partenaires financiers français (83%) : Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse 62 750 € (33%), Aix Marseille Provence Métropole 41 350 € (22%), Eau du Grand Lyon 21 500 € (11%), Métropole de Lyon 21 500 € (11%), Conseil Régional Ile de France 12 500 € (7%) * Partenaires financiers maliens (17%) : Exploitant 16 650 € (9%), Association Bangassi Nango et Liberté 10 000 € (5%), Village (valorisé) 6 000 € (3%)

Budget  : 192 250 €

SEVES

Page publiée le 4 septembre 2020