Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Tunisie → Save Plants : préservation et conservation des plantes patrimoniales, endémiques, rares et menacées (Tunisie)

2018

Save Plants : préservation et conservation des plantes patrimoniales, endémiques, rares et menacées (Tunisie)

Tunisie

Titre : Save Plants : préservation et conservation des plantes patrimoniales, endémiques, rares et menacées (Tunisie)

Pays : Tunisie
Localisation : Bizerte et Jendouba

Durée : 36 mois : Novembre 2018 – Octobre 2021

Objectifs
* Impliquer les associations et les administrations responsables de la gestion des sites et des ressources naturelles, les institutions de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, à la préservation et la conservation des plantes patrimoniales, endémiques, rares et menacées. * Sensibiliser et former les associations, les gestionnaires des aires protégées et les jeunes botanistes aux différents scénarios et protocoles de conservation des plantes patrimoniales * Suivre et conserver les plantes en danger critique d’extinction, ou à aire de répartition restreinte, et gérer leurs habitats.

Initié par : World Wildlife Fund – Fonds Mondial pour la Nature Tunisie

Organismes impliqués : Les principaux groupe des parties prenantes qui seront impliqués, informés et consultés dans ce projet sont : La Direction Générale des Forêts (DGF) Les arrondissements des forêts de Ain Drahem et de Sejenane Les conservateurs des aires protégés (parcs nationaux, réserves naturelles , site Ramsar …) en Tunisie Le laboratoire de Recherche de Biogéographie – Climatologie Appliquée – Dynamiques Environnementales (BiCADE) La Banque Nationale de Gènes (BNG) de Tunisie L’Office de Développement Sylvo-Pastoral du Nord-Ouest (ODESYPANO) La Direction Générale de l’Environnement et de la Qualité de la Vie (DGEQV) La Direction Générale des Barrages et des Grands Travaux Hydrauliques Les étudiants des universités tunisiennes, inscrits en écolo-végétale, phytiatrie, pharmacie… Les populations locales des alentours de la Réserve Naturelle de Dar Fatma et de Garâa Sejenane Le Secrétariat de RAMSAR Le « Fonds de partenariat pour les écosystèmes critiques » (CEPF)

Partenaires : WWF Mediterranean North Africa (WWF NA) Association la Recherche en Action (REACT) Institut National Agronomique de Tunisie (INAT) Faculté des sciences de Tunis (FST)

Bailleur de fonds : Fonds de partenariat pour les écosystèmes critiques (CEPF)

Budget : 182 000 Dollars

Présentation : JAMAITY

Page publiée le 8 septembre 2020