Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Mali → Agroécologie Paysanne contre la désertification au Pays Dogon – Mali

2018

Agroécologie Paysanne contre la désertification au Pays Dogon – Mali

Mali

Titre : Agroécologie Paysanne contre la désertification au Pays Dogon – Mali

Projet d’appui à la transition paysanne vers l’agroécologie pour la souveraineté alimentaire et la résilience dans le village pilote de Koundou

Pays : Mali
Localité : Village pilote de Koundou

Date  : 2018

Contexte
Caractérisé par un patrimoine naturel et culturel exceptionnels, le Pays Dogon, enclavé au Nord du Mali, souffre pourtant d’une double crise géopolitique et climatique qui entraîne sa désertification environnementale et humaine.
Face à ces problématiques, Dogon Nature et ses partenaires ont identifié comme enjeux prioritaires la souveraineté alimentaire, la lutte contre la désertification, et l’adaptation au changement climatique. Ils ont choisi d’y répondre par la redynamisation d’agricultures paysannes durables, dans une démarche agroécologique globale, favorisant la réappropriation par les paysans, des facteurs de production et d’une économie rurale pérenne, améliorant leurs conditions de vie.

Projet
Depuis 2014, le village de Koundou Dah s’est ainsi engagé dans une démarche participative pilote de transition vers l’agroécologie. Un puits a été creusé et un périmètre maraîcher créé. Des semences, du petit outillage, et surtout des formations et un accompagnement technique régulier ont permis aux 42 familles de Koundou Dah de lancer des cultures potagères, qui améliorent et diversifient leur alimentation, et leurs procures des revenus complémentaires sur le marché local.

Capitalisant sur ces premiers succès, une seconde phase du projet ambitionne de conforter les impacts de cette initiative, et d’étendre cette dynamique aux villages voisins, notamment par : * la sécurisation de l’accès à l’eau via des systèmes de pompage solaire et des aménagements hydroagricoles ; * le lancement d’activités d’élevage de petits ruminants complémentaires des cultures (valorisation des résidus de culture, production de fumure organique), et permettant de créer de nouvelles activités génératrices de revenus pour les femmes en situation de précarité ; * la poursuite et l’extension des formations et du suivi-accompagnement technique de la transition dans le village initial de Koundou Dah, et dans un nouveau village, Koundou Guina.

Porteur du projet : DN Dogon Nature

Budget : 42 183€

Agence Micro Projets

Page publiée le 22 août 2020