Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets de recherche pour le Développement → 2019 → ALTOS - Prise en compte des structures spatiales et connectivités pour la gestion des ressources en eau dans les agrosystèmes méditerranéens

Agence Nationale de la Recherche (France) 2019

ALTOS - Prise en compte des structures spatiales et connectivités pour la gestion des ressources en eau dans les agrosystèmes méditerranéens

Gestion Eaux Méditerranée

Agence Nationale de la Recherche (France)

Titre : ALTOS - Prise en compte des structures spatiales et connectivités pour la gestion des ressources en eau dans les agrosystèmes méditerranéens

Région : Méditerranée

Référence projet : ANR-18-PRIM-0011

Date : Début et durée du projet scientifique : décembre 2019 - 42 Mois

Projet
ALTOS vise à améliorer les modèles de gestion de l’eau pour l’agriculture pluviale et irriguée, en considérant la modulation des structures spatiales et des connectivités induites par les infrastructures et pratiques hydro-agricoles. Quatre sites d’étude sont envisagés pour l’analyse intégrée (Maroc, Liban et Tunisie) ; et deux sites d’étude sont envisagés pour des développements méthodologiques (Espagne et Italie). Le WP1 traite des outils de surveillance et de modélisation pour la caractérisation des structures spatiales. Il inclut l’utilisation de capteurs innovants pour l’observation des structures, et de méthodes innovantes pour le traitement des données. Le WP2 traite des outils de surveillance novateurs pour caractériser les processus induits par les structures spatiales (e.g., les flux d’eau). Il comprend plusieurs protocoles s’appuyant sur des mesures complémentaires. Le WP3 traite de la modélisation innovatrice pour simuler les processus individuels (e.g., évapotranspiration) et combinés (e.g., cycle hydrologique). Il comprend des procédures d’étalonnage multiobjectifs / multicritères s’appuyant sur des mesures distribuées / emboîtées. Le WP4 simule les flux et stockages de matière pour des modulations de structures, et mène une analyse intégrée avec les utilisateurs finaux via des séminaires participatifs. Il procède aussi à des analyses croisées des agrosystèmes irrigués et pluviaux, via les vulnérabilités et les marges d’adaptation. Le WP5 traite (1) du partage des données et des méthodes au sein du consortium, et (2) de la diffusion / exploitation des résultats. Pour ce dernier point, nous bénéficions de collaborations historiques avec plusieurs parties prenantes (associations d’agriculteurs, gestionnaires de ressources, bureaux d’ingénierie). Les résultats attendus sont liés aux ODD #2, #6 et #12, et contribuent aux indicateurs de réussite PRIMA (nouvelles routines de modélisation, nouvelles technologies d’irrigation, systèmes agricoles innovants).

Coordinateur : Frédéric Jacob (INSTITUT DE RECHERCHE POUR LE DEVELOPPEMENT)

Partenaires  : UCAM / FSS Unverisité Caddi Ayyad / Faculté des Sciences Semlalia certe Centre de Recherche et des technologies des eaux Sup’Com Ecole supérieure des communications de Tunis IRTA Institut de Recerca i Tecnologia Agroalimentàries UNICA Dipartimento di Ingegneria civile, ambientale ed architettura, University of Cagliari INAT Institut National Agronomique de Tunisie CNRS-L National Council for Scientific Research - Lebanon LARI Lebanese Agricultural Research Institute INRGREF Institut National de Recherche en Génie Rural, Eaux et Forêts IRD - UMR LISAH INSTITUT DE RECHERCHE POUR LE DEVELOPPEMENT IRD - UMR CESBIO INSTITUT DE RECHERCHE POUR LE DEVELOPPEMENT

Financement Aide de l’ANR : 1 114 235 euros

Présentation (ANR)

Page publiée le 7 janvier 2021