Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2018 → Drones : Remettre à disposition des terres aux populations locales du Tchad grâce à l’utilisation combinée de drones, de nouvelles méthodes de détection et d’une interface mobile de collecte de données

2018

Drones : Remettre à disposition des terres aux populations locales du Tchad grâce à l’utilisation combinée de drones, de nouvelles méthodes de détection et d’une interface mobile de collecte de données

Tchad

Titre : Drones : Remettre à disposition des terres aux populations locales du Tchad grâce à l’utilisation combinée de drones, de nouvelles méthodes de détection et d’une interface mobile de collecte de données

Pays : Tchad

Date/Durée : 01/10/2018 — 31/03/2020

Objectif (s)
Aider les pays et les sociétés touchés par des conflits armés à éliminer les menaces et les effets des mines et autres restes explosifs de guerre d’ici à 2025 et à contribuer à la réalisation des objectifs de l’agenda pour l’humanité et de développement durable. Animer des initiatives multipartites mettant au point des solutions innovantes en matière de collecte de données et de gestion de l’information au Tchad pour une réutilisation plus rapide, plus sûre et financièrement plus accessible des terres et voies de communication et au service des priorités humanitaires et du développement local.

Résultat 1 : Une interface numérique simple et résiliente de gestion de l’information est déployée et améliorée avec les équipes de déminage au Tchad. Résultat 2 : La collecte par drone de différents types de données est expérimentée et améliorée sur le terrain avec les usagers au cours d’opérations de déminage et au service d’autres priorités humanitaires et de développement. Résultat 3 : Les technologies, méthodes et résultats des innovations en matière de gestion de données sont définis avec les utilisateurs et partagés avec les acteurs-clés pour un impact optimal sur les secteurs concernés.

Description
Près de 35 années après les premiers conflits, le territoire tchadien est encore aujourd’hui fortement contaminé par de nombreuses mines et autres restes explosifs de guerre (REG), situation aggravée depuis l’invasion libyenne de la bande d’Aouzou au nord du Tchad entre 1979 et 1987, par les activités rebelles également au nord du pays, ainsi que plus récemment, par les activités de la secte Boko Haram dans la région du Lac Tchad. Aujourd’hui, plus de 90% des zones minées connues se situent dans la région du BET (Borkou – Ennedi – Tibesti), territoire couvrant environ le tiers du pays. Les principaux axes de circulation utilisés sont dangereusement contaminés par les REG et sont régulièrement déviés pour cause de présence de mines. Les autorités locales décrivent la présence de mines et de REG comme le principal obstacle au développement de la région au cours de ces vingt dernières années.

Actors : NGO Handicap International Belgium

Financement : €1,480,000.00

Présentation : Open Aid Be

Page publiée le 4 octobre 2020