Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2004 → Programme d’appui à la décentralisation de la gestion de l’hydraulique dans la région de Gao – PADH (Mali)

2004

Programme d’appui à la décentralisation de la gestion de l’hydraulique dans la région de Gao – PADH (Mali)

Mali

Titre : Programme d’appui à la décentralisation de la gestion de l’hydraulique dans la région de Gao – PADH (Mali)

Pays : Mali

Date/Durée : 15/01/2004 — 31/03/2008

Objectif (s)
« Réduire la pauvreté et améliorer les conditions de vie des populations défavorisées pour que la paix soit renforcée dans la région ». « Améliorer l’accès à l’eau potable dans le cadre d’une gestion durable et décentralisée des points d’eau ». R1 : Des points d’eau sont créés et/ou réhabilités, à la demande des bénéficiaires : la population demande de puits et de puits-citernes de grand diamètre car leur principale préoccupation dans la zone d’élevage est l’alimentation en eau du cheptel, les besoins humains étant considérés comme secondaires et naturellement comblés s’il y a assez d’eau pour les troupeaux. Il y a aussi une demande de pompes naturelles pour usage domestique. R2 : Les communes exploitent les ressources en eau et en assurent la maîtrise d’ouvrage (càd que ce sont les communes qui devraient être responsables de la construction des puits en faisant appel aux structures privées) : Les communes seront le maître d’ouvrage de toutes les interventions sur leur territoire (décentralisation). Le projet fournira une assistance technique (appui à la réalisation). R3 : Les structures privées appuyant les communes pour la maîtrise d’ouvrage sont renforcées : La maîtrise d’oeuvre de la réalisation du programme sera assurée par le secteur privé : assistance technique (formation sur les aspects techniques, aspects de gestion et de procédure de projet) + mise en place d’un système de leasing ou de location-vente de matériel pour la réalisation des ouvrages (compresseurs, générateurs, pompes, treuils...) R4 : La DRHE est renforcée dans ses fonctions de planification et de réglementation : assistance technique (formations des fonctionnaires pour une meilleure gestion des ressources en eau) R5 : Les services déconcentrés de la DRHE sont opérationnels dans les cercles d’Ansongo et de Ménaka : soutien en matériel (bureaux) et en formation.

Actors : Enabel - the Belgian development agency

Financement : €6,785,339.00

Présentation : Open Aid Be

Page publiée le 28 septembre 2020