Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2019 → Une éducation sûre, inclusive et de qualité en situation d’urgence au Centre du Mali

2019

Une éducation sûre, inclusive et de qualité en situation d’urgence au Centre du Mali

Mali

Titre : Une éducation sûre, inclusive et de qualité en situation d’urgence au Centre du Mali

Pays : Mali

Date/Durée : 22/03/2019 — 21/03/2021

Objectif (s)
Assurer la continuité de l’éducation et la protection des enfants dans les zones affectées par la crise humanitaire au Mali. Améliorer l’accès à l’éducation fondamentale formelle et non-formelle, inclusive et de qualité, dans un environnement protecteur, pour les filles et les garçons de 7 à 15 ans dans la région de Mopti. (1) 450 filles et 450 garçons, de 8 à 12 ans, non scolarisés ou déscolarisés du fait de la crise humanitaire réintègrent le système éducatif classique grâce à la mise en place de services de scolarisation accélérée passerelle (SSA/P) ; 95 filles et 95 garçons vulnérables des écoles classiques sont appuyés, à Mopti et à Bankass. (2) 1,750 filles et 1,750 garçons âgés de 7 à 15 ans ont accès à des espaces d’apprentissage temporaires (EAT) ; 750 filles et 750 garçons vulnérables des établissements dont les EAT dépendent, à Mopti et Bankass dans le respect des principes de qualité, d’inclusivité et de sécurité. (3) 1,738 filles et 1,794 garçons âgés de 7 à 11 ans suivent une éducation de qualité à distance à Mopti et Bankass grâce à un mécanisme innovant de radios et clés USB éducatives. (4) 8,200 filles et 8,200 garçons affectés par la crise reçoivent des services de protection de l’enfance communautaires adaptés et de qualité.

Description
Le Mali, vaste pays enclavé de la zone sahélienne, est confronté à une urgence humanitaire complexe depuis 2012. En effet, les populations du centre et du nord du Mali sont affectées par une succession de crises alimentaires (dues à des sècheresses, inondations, hausse des prix du grain, etc.) qui a considérablement affaibli les moyens de subsistance des familles les plus pauvres. Cette vulnérabilité est renforcée par des conflits politiques et intercommunautaires impliquant les forces gouvernementales, des groupes séparatistes et des milices islamistes. Les services d’éducation dans les régions du centre du Mali subissent également les conséquences de cette crise humanitaire. En effet, la fermeture des écoles et la fuite des enseignants craignant pour leur sécurité augmentent le nombre d’enfants déscolarisés ou non scolarisés, et entrainent une surpopulation dans les classes des écoles restées ouvertes. Les Populations Déplacées Internes (PDI) sont particulièrement affectées avec 41% des enfants déplacés ne fréquentant pas l’école. Les effets de cette crise se font particulièrement ressentir dans la région de Mopti, confrontée à des conflits djihadistes et intercommunautaires. Les groupes armés et djihadistes se montrent particulièrement hostiles à l’égard de l’école publique et celles-ci sont régulièrement prises pour cible, à travers des incendies, des occupations, des menaces contre les enseignants, les apprenants et leurs parents, ou des fermetures sous la contrainte.

Actors : NGO PLAN BELGIUM

Financement : €1,640,250.00

Présentation : Open Aid Be

Page publiée le 3 août 2020