Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2012 → Projet d’amélioration de la sécurité alimentaire par une gestion durable des ressources en eau – PASAGE (Mali)

2012

Projet d’amélioration de la sécurité alimentaire par une gestion durable des ressources en eau – PASAGE (Mali)

Mali

Titre : Projet d’amélioration de la sécurité alimentaire par une gestion durable des ressources en eau – PASAGE (Mali)

Pays : Mali

Date/Durée : 01/01/2012 — 30/06/2015

Objectif (s) et résultats
Objectif global est "contribuer à la sécurité alimentaire et à l’amélioration des conditions de vie des populations vulnérables du delta intérieur du fleuve Niger" L’objectif spécifique est "améliorer la gouvernance locale de la ressource eau par les communes et la société civile en vue de l’amélioration conjointe de la productivité de l’eau et des services de base (eau potable et assainissement).

R1 l’accès durable en eau potable est amélioré dans les communes d’intervention¿ R1.1 = les capacités des communes en maîtrise d’ouvrage communale et en gestion sectorielle sont renforcées R1.2= l’accès à l’eau pour les communes dépourvues d’un point d’eau moderne est assuré R.1.3= la gestion durable des infrastructures AEP est assurée dans les 4 communes R2 « les comportements à risque par rapport à hygiène et assainissement sont diminués et la situation sanitaire est améliorée » R2.1= les élèves des écoles ciblées adoptent des comportements et habitudes hygiéniques R2.2= les capacités des centres de santé communautaires 5CSCOM) pour la sensibilisation des populations aux maladies hydriques sont renforcées R2.3= des dispositifs d’assainissement familial sont mis en place et sont fonctionnels R3 « une meilleure valorisation de l’eau pour l’agriculture a amélioré la production agricole » R3.1= les capacités techniques des groupements des producteurs et productrices des périmètres villageois et jardins maraîchers sont renforcés R3.2= l’accès à la microfinance pour des groupements de producteurs/ productrices est améliorée R3.3= l’exploitation des PPIV, bas-fonds et jardins maraîchers est optimalisée R4 « une gestion concertée des ressources en eau a diminué les risques environnementaux et les conflits sociaux dans les communes d’intervention » R4.1= développer et diffuser des outils destinés à promouvoir une gestion concertée des ressources en eau et une gestion responsable de l’environnement R4.2= développer des conventions locales pour la gestion des ressources en eau entre usagers et suivre leur application (en collaboration avec des partenaires connus dans le domaine) R5 « les acquis du projet sont capitalisés et diffusés » R5.1= rédiger des documents de capitalisation R5.2= publier et diffuser les documents des acteurs en eau R5.3= présenter des expériences dans les fora et ateliers au niveau régional et national

Description
Une première phase avec le projet GIREDIN (gestion intégrée des ressources en eau dans le delta intérieur du Niger) a été réalisée dans dans 4 communes du delta entre 2004 et 2010. Les 4 communes sont Mopti, Socoura, Kéwa et Soye. 63 points d’eau ont été réhabilités et/ou construits, assurant une couverture de 80% des besoins. Des systèmes d’assainissements ont été mis en place dans les 4 communes. 4 périmètres irrigués et 14 jardins maraîchers ont permis d’accroître les productions de riz et de légumes. En seconde phase, le projet PASAGE intervient toujours dans 4 communes dont 3 sont les mêmes qu’en première phase (Socoura, Soye, Kéwa) tandis que la 4 ième commune est nouvelle ( Néma Badenyakafo). La phase de consolidation se focalisera dans les villages insuffisamment désservis en point d’eau moderne. Le programme focalisera sur les investissements hydro-agricoles des groupements de riziculture de bas-fonds et de maraîchage dans la commune de Néma Badenyakafo. 8 écoles seront ciblées pour les actions d’hygiène et assainissement. 6 CESCOM seront également ciblés pour participer au programme.

Actors : NGO PROTOS Projectgroep voor Technische Ontwikkelingssamenwerking

Financement : €899,999.00

Présentation : Open Aid Be

Page publiée le 15 septembre 2020