Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Togo → Appui à l’autopromotion de la femme et son insertion dans le dialogue politique - Région des Savanes (Togo)

2016

Appui à l’autopromotion de la femme et son insertion dans le dialogue politique - Région des Savanes (Togo)

Togo

Titre : Appui à l’autopromotion de la femme et son insertion dans le dialogue politique - Région des Savanes (Togo)

Pays : Togo

Date : 2016

Contexte
En moyenne, les femmes constituent environ 43% de la main-d’œuvre agricole au Togo et sont majoritaires dans le secteur informel (54%). Et pourtant, leurs droits, contributions et priorités, à l’instar de leurs consœurs d’autres pays de la sous région, ont été largement ignorés. La tradition ne leur donne non plus le pouvoir de décision et de contrôle sur les actifs. Cette situation limite leur épanouissement personnel et leur participation à la gestion de la chose publique. Particulièrement, les femmes rurales dans la Région des Savanes majoritairement analphabètes et sous informées, tirent principalement leurs revenus du petit commerce, de la production agricole, de la commercialisation et/ou de la transformation des produits des spéculations agricoles. En outre, elles font recours aux institutions de microfinance qui leur proposent des services financiers classiques qui ne leur permettent pas d’investir dans des initiatives durables.

Description
La présente action touche 50 villages et contribue à accroître la qualité de la participation des femmes au processus de développement de leur territoire, leur pouvoir de décision ainsi que leur pouvoir économique. Au plan spécifique, l’amélioration de la situation et des capacités techniques et de gestion des partenaires locaux du projet s’observe déjà à travers (i) l’amélioration du niveau de connaissance de la situation des femmes , (ii) le renforcement des acquis des néo-alphabétisés issus des programmes d’alphabétisation passés et l’alphabétisation de nouvelles apprenantes, femmes et jeunes filles, (iii) l’accompagnement des femmes dans la création des coopératives autour des spéculations ciblées et le renforcement des coopératives existantes et enfin (iv) l’accompagnement des femmes organisées en coopératives dans l’amélioration de la productivité et de la production.

Présentation : AIDR

Page publiée le 13 septembre 2020