Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2017 → La sécurité alimentaire et nutritionnelle des communautés de 40 villages (3215 ménages) des communes de Goula, Korahane, Gafati et Droum est améliorée durablement par le renforcement de leurs capacités et de leurs moyens d’existence.

2017

La sécurité alimentaire et nutritionnelle des communautés de 40 villages (3215 ménages) des communes de Goula, Korahane, Gafati et Droum est améliorée durablement par le renforcement de leurs capacités et de leurs moyens d’existence.

Niger

Titre : La sécurité alimentaire et nutritionnelle des communautés de 40 villages (3215 ménages) des communes de Goula, Korahane, Gafati et Droum est améliorée durablement par le renforcement de leurs capacités et de leurs moyens d’existence.

Pays : Niger

Date/Durée : 01/01/2017 — 31/12/2021

Description
Au Niger, l’insécurité alimentaire et nutritionnelle chronique annuelle touche 11 à 25% des Nigériens. Les régions de Maradi et Zinder font partie des régions les plus vulnérables où une année sur deux est déficitaire. Le programme de Caritas International (Belgium) interviendra dans 32 villages des communes de Goula, Korahane, Droum et Gafati. Le changement visé par le programme est, d’une part, que la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations de ces villages soit assurée durablement, et, d’autre part, que les moyens d’existence de ces mêmes populations soient renforcés et stabilisés, afin d’améliorer leurs capacités de résilience, entre autre face aux aléas climatiques et au manque d’eau potable. Le programme prévoit d’augmenter et de sécuriser la production agricole des ménages vulnérables, de donner à la population n’ayant pas accès aux terres la possibilité de tirer des revenus d’activités non agricoles, d’assurer un accès à des infrastructures de stockage villageoises, de renforcer les organisations communautaires de base afin qu’elles offrent un service de qualité à leurs membres, de faciliter l’accès l’eau potable et d’améliorer la compréhension des enjeux tant alimentaires que sanitaires par la population. Les transformations envisagées reposent essentiellement sur un processus d’empowerment des ménages et des vulnérables, afin de les aider à développer des réponses pertinentes face aux différents enjeux auxquels ils sont et seront confrontés. Les principales personnes qui seront touchées par le changement visé sont les vulnérables et plus particulièrement les femmes (piliers dans la gestion du ménage) et les jeunes (candidats potentiels à l’exode rural ou à la migration). Le processus de changement touchera aussi les producteurs agricoles en général au vu du rôle qu’ils vont jouer par rapport à l’accroissement de la production. Des synergies et complémentarités sont poursuivies avec la Croix-Rouge de Belgique (banques céréalières, plateformes multifonctionnelles, lutte contre la malnutrition), Vétérinaires Sans Frontières (élevage) et Médecins du Monde (migration)

Actors : NGO Caritas Belgique Secours international

Financement : €1,984,167.00

Présentation : Open Aid Be

Page publiée le 6 août 2020