Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2005 → Décentralisations et communautés nomades au Niger - Etude et propositions

2005

Décentralisations et communautés nomades au Niger - Etude et propositions

Niger

IRAM - Institut de recherches et d’applications des méthodes de développement

Titre : Décentralisations et communautés nomades au Niger - Etude et propositions

Pays : Niger

Dates : Du 03/2005 au 06/2005

Description
L’objectif de cette étude était de vérifier la pertinence du schéma de décentralisation pour les communautés nomades et la capacité du processus mis en place à s’adapter au contexte des zones nomades. Cette étude était commanditée par le Programme PAC financé par la Banque Mondiale, programme qui a mis en place différentes expériences en matière de démarches de pré-communalisation et qui accompagne maintenant les nouveaux élus depuis les récentes élections communales.

L’étude en question s’est organisée en trois phases successives : - Première phase d’étude sur le terrain : elle a consisté à la prise de contact avec les différents intervenants concernés par la décentralisation des zones pastorales du Niger, puis en une tournée de 20 jours qui a permis la visite de cinq régions du pays et d’appréhender le démarrage effectif de 6 communes (4en zone pastorale et 2 en zone agricole). La mission a rencontré dans ce cadre des agents de l’Etat (administrateurs, services techniques), les chefs traditionnels, des élus municipaux, des associations de développement, des projets et ONG. - Phase de rédaction du rapport de l’étude - Phase d’atelier organisé pour favoriser les échanges sur les conclusions de l’étude réunissant les représentants de l’administration, des élus, des organisations traditionnelles, des services techniques, des organisations d’éleveurs.

Le rapport de l’étude en question aboutit à la conclusion que le schéma nigérien de décentralisation intégrale moyennant quelques adaptations dans sa mise en oeuvre est pertinent et peut satisfaire les ’’nomades’’ de la zone pastorale et ceux de la zone agricole.

Financement  : Banque Mondiale et Food Agricultural Organisation

Présentation (IRAM)

Page publiée le 28 septembre 2020