Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets < 2000 → Réseau de microfinance - Le crédit rural du Niger

1995

Réseau de microfinance - Le crédit rural du Niger

Niger

IRAM - Institut de recherches et d’applications des méthodes de développement

Titre : Réseau de microfinance - Le crédit rural du Niger

Pays : Niger

Dates : Du 11/1995 au 11/2005

Description
Ce programme de crédit rural est mis en oeuvre par l’IRAM depuis 1995 sur financement de l’Agence Française de Développement (première et deuxième phases) et du FIDA (deuxième phase).

L’objectif de cette deuxième phase est de pérenniser le dispositif mis en place en réalisant son institutionnalisation.

Il s’agit de : - Finaliser la structuration du réseau d’emprunteurs à travers la constitution de Caisses villageoises autogérées et d’Unions Locales. - Consolider la structure d’appuis techniques aux Caisses villageoises, en institutionnalisant la structure projet sous la forme d’une coopérative de prestation de services techniques (suivi, formation, animation, inspection, comptabilité, ... des Caisses) et financiers (gestion d’une ligne de crédit pour les Caisses et les groupements de producteurs) et d’un réseau de Caisses Villageoises autonome. - Diversifier les produits financiers de la coopérative de service en développant l’octroi de crédits directs à des groupements de producteurs, à partir de la ligne de crédit disponible - Développer l’activité du réseau des Caisses et des crédits directs aux groupements afin d’atteindre l’équilibre financier d’ici la fin de la deuxième phase (novembre 2005).

La structuration du système est achevée depuis avril 2003, date de création de la coopérative de prestation de services. Elle vient compléter le réseau de 42 banques villageoises et de trois Unions Locales.. La coopérative Taanadi a soumis une demande d’agrément en tant qu’institution financière non mutualiste au Ministère des finances qui a été accordée. L’appui technique de l’Iram est resté permanente jusqu’au 30 juin 2004, date de l’arrêt de toute assistance technique au projet. L’IRAM est membre de la coopérative Taanadi et participe régulièrement au conseil d’administration de l’institution.

Financement  : Agence Française de Développemen

Présentation (IRAM)

Page publiée le 3 juillet 2021